Comme un vent de fronde au dernier Conseil contre un usage immodéré du domaine public.

Orbe: nos bars sentiraient-ils la morue?

Sous l’autorité de son nouveau Président, Nicolas Frey, le Conseil communal a tenu séance jeudi dernier, séance qui a d’emblée révélé son lot désormais habituel de démissions, au nombre de trois cette fois, élément aggravé par un absentéisme quasi record ce soir-là précisément.

Révision du règlement du Conseil communal

Comme stipulé dans le rapport de la commission ayant siégé pour examiner le préavis traitant de cet objet, la nouvelle loi impose passablement de nouveautés aux communes, dites nouveautés qui ne peuvent, par conséquent, qu’être acceptées. Les quelques modifications toutes cosmétiques proposées par la commission n’ont pas rencontré de contradicteur et l’objet a été accepté sans problème particulier.

Adhésion à l’Association intercommunale en matière de défense incendie et secours

Ici aussi, force est d’admettre que l’autonomie des communes en prend un bon coup et qu’il n’y a guère d’autre solution que d’accepter les ukases du principal pourvoyeur de fonds, en l’occurrence l’ECA.
L’acceptation de cette adhésion n’a, par conséquent, pas rencontré de contradicteur.

Octroi d’un crédit pour la réfection du chemin de Rive
Une occurrence de réfection légère et de prolongement du chemin de Rive (rive droite de l’Orbe – en aval du pont Nestlé) se présentant et surtout cofinancée en partie par l’entreprise citée a été acceptée pour la somme de Fr. 210 000.–.
Le prolongement de cette artère permettra, moyennant un sens unique, d’aboutir sur la route de contournement, soulageant un peu la route de Chavornay tout en assurant un accès aisé à la nouvelle caserne du feu.

Communications municipales

Divers chantiers importants sont aujourd’hui terminés (giratoire Fleurs-de-Lys/réfection rue de l’Abbaye/etc.) générant quasi tous quelques deniers, même importants, d’économies par rapport aux crédits qui avaient été alloués.

Urbagaz SA, quant à elle, se porte à merveille vu qu’elle accuse pour l’an passé un bénéfice de plus d’un demi-million de nos bons francs.
Ne serait-on pas en train de mettre un pied chez Ordralphabetix?
Nos armoiries, lien avec un passé chargé en histoire, héraldiquement définies comme «de gueule à deux bars adossés d’or» seraient-elles en train de déplaire à nos édiles?
En effet, une toute nouvelle identité visuelle» va très prochainement remplacer nos vénérables poissons sur les documents officiels de notre cité!

Evidemment produit d’un concours lancé auprès de bureaux spécialisés, ce nouveau logo exige plusieurs lignes de décryptage qui n’ont à l’évidence pas convaincu tout l’auditoire céans.
D’aucun a même eu l’outrecuidance de le comparer, sans humour mais avec pertinence, à une cible d’Abbaye!
Ambiance garantie et taux d’approbation incertain vu qu’une communication municipale n’est soumise à aucun vote…

La rubrique «Questions et propositions individuelles» a été largement utilisée et c’est tant mieux
On a entendu parler de la Maison des Jeunes qui va prochainement fêter ses 10 ans simultanément avec les 100 ans des Scouts d’Orbe-Union.
Le collège du Pré-Genevois connaît, semble-t-il, divers problèmes de sécurité et autres.
Le carrefour du Grand Pont a évidemment été évoqué et il a été facile à Jacques-André Mayor d’arguer que, finalement, l’implantation, telle qu’on la connaît aujourd’hui, est en conformité avec les lignes du préavis municipal 35/12 accepté en son temps par le Conseil communal.

Les projets concernant le collège de Chantemerle doivent être revus suite à la modification de statut de l’ASIBCO ainsi que pour répondre aux nouvelles normes cantonales concernant le volume des salles de classes.

L’Urbabus connaît un succès par zones seulement et il semble que le nouvel horaire tiendra compte de cet élément prioritaire de rendement maximal, aussi bien financier qu’en matière de fréquentation.
Le stationnement, à caractère devenu permanent, de véhicules de toutes sortes que l’on constate à Saint-Germain et sur l’aire de stationnement du cimetière semble peu seoir à quelques membres du législatif qui s’en sont largement ouverts à la Municipalité.

D’autres sujets ont également été évoqués tels que l’accessibilité à la rive gauche des gorges de l’Orbe, l’état du chemin des Philosophes, les zones 20 et 30 km/h, l’assèchement de la fontaine de la rue Sainte-Claire, et, enfin, une invitation possible à réunion traitant des Droits de l’Homme à Genève.

Qui a dit qu’elles étaient ennuyeuses les séances du Conseil communal?


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire