Alain Michaud succède à Pierre Roemer à la présidence.

Orbe: le comité de l’AVIVO se renouvelle

Alain Michaud  succède à Pierre Roemer à la présidence.

Alain Michaud succède à Pierre Roemer à la présidence.

A l’occasion de son assemblée générale de printemps, l’Avivo faisait face à trois démissions au sein de son comité. C’est sans difficulté qu’elle a pu trouver des successeurs, ce qui est bien rare à l’heure actuelle dans les sociétés.

Tout en précisant que le comité avait pris les devants pour assurer la passation de pouvoir en douceur. Atteint dans sa santé, le président Pierre Roemer a été remercié par la Municipalité pour ses diverses activités dans la localité et notamment son implication dans l’accueil des migrants.

Depuis quatre ans à la tête de l’Avivo, il a passé la main à Alain Michaud de Montcherand, ancien facteur et collaborateur de l’Omnibus. A son tour, Timothée Collomb de Bretonnières, après une quinzaine d’années de présence au comité, a trouvé dans son village la personne qui va reprendre les cordons de la bourse.

Monique Quiquaz, ancienne responsable du bureau de l’ECA, a accepté spontanément l’offre de son concitoyen. Enfin Lily Krattinger, fidèle membre du comité, a cédé son siège à Gilbert Locher. On notera encore que les finances de ce groupement de personnes âgées se portent bien puisque l’Avivo affiche un capital supérieur à trente-trois mille francs.

Des balades sous la pluie

Au cours de cette assemblée, le vice-président du comité cantonal, Olivier Conod, a lu un communiqué de la Fares (Fédération des Associations de retraités et de l’Entraide en Suisse) qui s’inquiète de la réflexion des chambres fédérales à propos des rentes du 2e pilier. On craint qu’une fois de plus on envisage de réduire ces prestations.

De son côté, le chef de la police d’Orbe, Stéphane Warpelin, est venu parler du plan canicule qui est mis sur pied chaque année pour éviter que des personnes âgées aient à souffrir de la chaleur estivale. Au chapitre des activités, Miette Arnold a précisé que les joueurs de cartes sont toujours fidèles même si parfois il faut supporter la fraîcheur du local de la Bourdonette en hiver !

Henri Perrenoud, le délégué à la pétanque, s’est réjoui de l’intérêt toujours plus grand pour les boules. Enfin, la responsable des marches, Monique Reymond a informé l’assemblée sur les très nombreuses sorties du groupe, qui a été souvent arrosé par des orages impromptus durant les balades. L’assemblée s’est terminée sur la remise de quelques cadeaux souvenirs aux démissionnaires et par un goûter aux sons de l’animateur musical Micky’s.

Photo Pierre Mercier