C’est à partir du collège de Montchoisi que piétons et automobilistes sont orientés vers les Mosaïques.

Orbe: le taux d’impôt prend l’ascenseur

Un Conseil mené promptement par Jean-Marc Bezençon en soixante minutes, montre en main.

Après l’appel nominal auquel une bonne cinquantaine de conseillères et conseillers ont répondu présents, la présentation du préavis sur le budget 2015 a été des plus concise. Sur un total de charges et produits de Fr. 38.5 millions, le tableau comparatif des charges et des produits laisse apparaître un déficit budgétaire de Fr. 400’000.-, cela en considérant une augmentation de trois points d’impôt sollicitée par la Municipalité.

A l’évidence de budgets déficitaires «endémiques», celui de 2015 serait ramené de moitié en comparaison du précédent, cela, pour autant que les retombées financières cantonales le permettent.

Le préavis d’une demande de crédits pour l’acquisition de machines, matériel et équipement technique demande un effort financier de Fr. 193 000.–.

Arrêté d’imposition 2015 en hausse

La Municipalité demande à ce que le taux de 69% de l’impôt cantonal de base soit augmenté de trois points, soit à 72%. Les éléments d’analyse des perspectives financières de la commune tel que le plafond d’endettement, l’imposition des entreprises, la péréquation intercantonale et intercommunale, l’augmentation des charges «AJOVAL» et scolaire ont amené la commission à proposer d’accepter le préavis municipal. Le Conseil a suivi la Municipalité et la commission en donnant son accord à une large majorité.

Un cheminement de la ville au site des Mosaïques

La mise en place d’un cheminement piétonnier, avec une signalisation standardisée du style «totems», agrémentée d’informations thématiques et d’un logo représentatif servirait de balisage. Le coût global est estimé à Fr. 45’000.–. L’Office du tourisme du Jura-Nord Vaudois s’engage à participer à hauteur de Fr. 20’000.– pour ce projet d’intérêt culturel. De ce fait, le Conseil donne son aval à un crédit de Fr. 25’000.– pour aller de l’avant avec ce programme valorisant.
Dans le même élan, une proposition de résolution envers le canton pour la mise en valeur de la villa romaine d’Orbe, présentée par Didier Zumbach, a été acceptée à l’unanimité.

Au final, deux interpellations, l’une concernant l’impact de la LAT pour la commune d’Orbe, l’autre qui demande qu’une amélioration soit apportée dans le fonctionnement du réfectoire scolaire, particulièrement dans le système d’encaissement des repas, sont reportées au prochain Conseil.