Le nouveau municipal Guido Roelfstra.

Orbe: le PLR conserve son siège à l’exécutif

Dimanche, le corps électoral urbigène a élu à la Municipalité le candidat PLR Guido Roelfstra, par 704 voix, son adversaire des Verts Luiz de Souza récoltant de son côté 573 voix. La participation s’est élevée à 28,3%, alors que 44 électeurs ont choisi… de ne pas choisir en votant blanc. Le nouvel élu se montrait très content de ce score et du résultat. «Avec mon élection, l’exécutif pourra poursuivre sans accroc dans la voie des projets actuellement en cours. Le plus important à mes yeux est celui de Gruvatiez. Nous devons faire en sorte de pouvoir loger nos enfants. La cité urbigène a besoin de ce développement pour consolider son statut de petite ville». Sur la question de la participation au scrutin, Guido Roelfstra est satisfait. «Il ne faut pas oublier que nous étions en période de vacances et en plus qu’il s’agissait d’une élection complémentaire à laquelle plusieurs partis ne présentaient pas de candidat. Un taux de 28% dans ces conditions est tout à fait honorable, quand on le met en relation avec les taux usuels de participation de 35% environ, lors du renouvellement intégral des autorités.»

Un résultat important en vue de 2016

Pour le président ad interim du PLR d’Orbe Pierre-Alain Wieland, le «résultat est encourageant. Il nous a permis de conserver notre siège à l‘exécutif, ce qui était important en vue des élections générales de 2016 et aussi pour ne pas perturber l’avancement des chantiers ouverts actuellement par la Municipalité». Du côté des perdants du jour, on ne faisait pas grise mine. «C’est la vie politique, expliquait Luiz de Souza, et je trouve que mon score est bon. La mobilisation populaire a sans doute souffert de cette période de vacances et je souhaite plein succès à mon adversaire». Avant de rejoindre une délégation des Verts urbigènes sous le porche de l’Hôtel de Ville pour déguster un apéritif bien mérité. Rappelons enfin que le parti Union Libre avait renoncé à présenter un candidat de même que le PS d’Orbe et environs. Union Libre n’avait donné aucune consigne de vote alors que le PS soutenait la candidature des Verts.