Grand-Rue

Orbe: le centre-ville à 20 km/h

Les travaux de la Grand-Rue se terminant tranquillement, les résolutions prises par les autorités vont pouvoir être appliquées dans le centre-ville. Dès le lundi 22 décembre, date de la réouverture à la circulation de cette artère essentielle de la localité, la vitesse des véhicules sera limitée à 20 km/heure sur tout le secteur du centre de la localité.

Il faut répéter que cette limitation a un impact important pour les utilisateurs puisque les piétons auront la priorité sur les véhicules et que les passages piétons seront supprimés. Cette mesure limitative correspond à la volonté de la Municipalité de rendre convivial ce lieu important de la ville.

Respecter le piéton

En parcourant la Grand-Rue, vous constaterez que douze places de parc ont été maintenues, mais elles ont été dessinées dans le but de ralentir la vitesse des engins motorisés. Circuler à 20 km/h n’est certes pas aisé, mais cela implique un respect des usagers à pied. Certes, les tracés pourront être quelque peu modifiés en fonction de la pratique, quand bien même des essais ont été effectués pour vérifier la fluidité du trafic.

Pour compléter l’arsenal des mesures, du mobilier urbain de couleur donnera une dimension sympathique en ce lieu. En matière de parcage, en plus de la douzaine de places maintenues dans la Grand-Rue, vous trouverez 14 places disponibles dans le garage couvert du nouvel immeuble dont la construction est terminée. L’offre au centre-ville est donc améliorée (voir communiqué de la commune en page 2).

Fermeture du Château

La mise en place du 20 km/h sur la Place du Marché et la Grand-Rue s’ajoute aux mesures prises précédemment dans les rues de la Poste, des Remparts sud et de Sainte-Claire, qui retrouveront leur sens initial de circulation (entrée depuis les Terreaux), à partir du 22 décembre. Afin que la vitesse soit respectée au mieux, des contrôles seront effectués pour éviter les excès qui ont été constatés en certaines circonstances.

Enfin, la Place du Château sera encore mise à disposition des automobilistes jusqu’au 5 janvier, date après laquelle la barrière sera baissée et interdira le parcage.