Les citoyens d’Orbe se pressent vers le pilier public afin de prendre connaissance des résultats.

Orbe : Habemus Syndicum!

Les citoyens d’Orbe se pressent vers le pilier public afin de prendre connaissance des résultats.

Les citoyens d’Orbe se pressent vers le pilier public afin de prendre connaissance des résultats.

Et voilà, la messe est dite: nous avons un Syndic!

Et la chose se fera sans changement vu que Claude Recordon, syndic sortant et candidat à sa propre réélection, a  aisément passé la rampe ce dernier dimanche face à son concurrent J.-A. Mayor.

Aucune surprise particulière donc dans ce résultat parfaitement conforme aux pronostics, réussite qui a confirmé une fidèle et remarquable mobilisation de la droite, élément qui avait déjà été constaté lors du second tour des élections municipales.

Il y a même lieu de se demander si la gauche plurielle a vraiment soutenu son candidat, ceci au vu des résultats des votations cantonales qui, eux, vont à Orbe tout au moins, parfaitement dans le sens des suggestions de vote proposées par cette aile politique.

Caution, feu vert et blanc seing sont donc démocratiquement attribués aux tenants d’une politique dynamique de développement et de croissance au pas de charge pour une commune qui ne s’attendait probablement pas à une explosion démographique, urbanistique et industrielle telle que nous la vivons actuellement.

Ultime question qu’il s’agit de se poser à l’issue logiquement prévisible de ces circonvolutions électoralistes: le jeu en valait-il vraiment la chandelle?

La réponse nous parviendra par larges bribes au cours du quinquennat à venir, période qui, à n’en pas douter, se révélera charnière et déterminante pour l’avenir à très long terme d’une petite cité que nous aimons tous.

Mais chacun à sa manière !

Photo Willy Deriaz