Sur la Vaudoise

Orbe: en locomotive jusqu’à Genève

Sur la Vaudoise

Sur la Vaudoise

Passeport-vacances

Le bilan de l’édition 2012 de cette semaine de distractions pour les jeunes se révèle positif. Non seulement il a réuni 230 participants mais les plus âgés ont eu la chance de se confronter à la vie professionnelle en effectuant quelques stages originaux (Pass-horizons). On citera en particulier les 3 privilégiés qui ont accompagné un pilote de locomotive d’Yverdon à Genève et retour dans la cabine de conduite. D’autres ont eu la chance d’assister un vétérinaire, un dentiste, une responsable d’économie familiale, du personnel du CMS ainsi que des métiers plus traditionnels comme une cuisine de restaurant ou des boulangeries/pâtisseries. Les organisateurs leur avaient aussi réservé une visite au Laser Games de Lausanne ou une descente en luge d’été dans le Val de Travers.

La Vaudoise fait des siennes

Les plus jeunes ont aussi bénéficié d’attractions nouvelles comme le cours de cuisine de Monique Brönimann qui leur a permis de concocter deux goûters pour des pensionnaires de l’EMS du Nozon et du Verger d’Orbe. Certains sont allés au Palais Fédéral avec Daisy Nicolet, se sont amusés dans les arbres du parc de Payerne ou ont joué au bowling.

Si cette année la sortie sur la Vaudoise a eu lieu comme prévu, les vagues ont créé quelques ennuis stomacaux au point qu’Anne-Marie Duperret (responsable du bricolage) en a perdu ses lunettes de soleil au fond de l’eau et que Marion Ferrari a été malade d’un bout à l’autre de la promenade sur le Léman. On relèvera aussi que des jeunes ont pu aller rouler sur le vélodrome de l’Union Cycliste Internationale à Aigle.

Bien mieux qu’Yverdon

A l’heure de faire le bilan, Marion et Roberto Ferrari soulignent d’abord que le beau temps a été au rendez-vous et qu’aucun accident ne s’est produit. Ils aimeraient remercier tous ceux qui se sont mis à disposition pour accompagner les différents groupes comme les mamans qui ont transporté des gosses. Comme chaque année, ils ont pu compter sur l’appui de la PCi (Protection Civile) et sur les bus du Vélo Club et de la Maison des Jeunes. L’organisation de ce passeport-vacances a été parfaite et l’on doit remercier tous ceux qui ont contribué à cette réussite, en particulier la famille Ferrari qui s’emploie sans compter pour faire plaisir aux enfants de la région d’Orbe.

Tâche d’autant plus méritoire que la ville d’Yverdon n’a pas pu mettre sur pied pareille manifestation, faute de trouver des organisateurs. Une semaine qui peut aussi se dérouler grâce à la participation financière des communes en fonction de la participation de leurs enfants et de quelques sponsors appréciés.