Tirage au sort de gauche à droite : Jean Bally, huissier, Christine Vuagniaux, secrétaire du Conseil communal, Natacha Mahaim Sidorenko, présidente du Conseil communal, Cora Pasteur, membre du bureau du Conseil communal.

Orbe: Election municipale, record d’abstention

Comme beaucoup l’imaginaient, on ne connaîtra le successeur de Guido Roelfstra qu’au terme d’un deuxième tour. La présence de trois prétendants semblait conduire à ce scénario quand bien même on pouvait penser que la forte affluence (plus de 54% de l’électorat) allait être déterminante. Il est vrai que 2252 bulletins ont été déposés dans l’urne, mais 481 citoyens ont renoncé à voter sur le plan communal. Si l’on ajoute que 33 électeurs ont voté blanc, ce ne sont pas moins de 514 personnes qui ne se sont pas prononcées, soit près du 23% des votants, ce qui tendrait à confirmer un sondage récent qui démontrait le désintérêt pour la politique locale. Le deuxième événement de ce vote est le bon score obtenu par le candidat d’Urba Fidélis, Stéphane Pilloud, qui a raflé 201 suffrages.

Pour le reste, on dira que le corps électoral a voulu confirmer le vote du début de législature, en mars 2016, qui permettait au PLR de conserver ses deux sièges. L’écart entre son représentant Serge Berthoud et Fanny Naville (PS) est de 80 voix. C’est passablement, mais qui se remobilisera dans trois semaines dans la mesure où il n’y aura pas de votations fédérale ou cantonale ? C’est dire que les deux partis devront solliciter leurs troupes pour enlever la victoire.

Réactions
A l’heure des réactions, Serge Berthoud était content de son score. «J’étais assez confiant et le vote a confirmé les bons résultats récents de mon parti. Le ballotage ne me surprend pas dans la mesure où nous étions trois en course. Je suis optimiste pour la suite et j’espère que l’électorat de droite se rendra aux urnes dans deux semaines. Il faudra se battre jusqu’au bout pour conserver notre siège». Fanny Naville veut croire que l’écart n’est pas insurmontable.

«Il est sûr que j’aurais apprécié d’être élue au premier tour. Ce d’autant que de nombreuses personnes m’avaient dit que ma campagne et ma prestation, lors du débat, avaient été bonnes. A première vue, cela n’a pas suffi et je me demande si la perspective de voir une troisième femme à l’Exécutif a retenu quelques citoyens de me soutenir. Cela dit j’espère bien renverser la tendance d’ici le 25 mars». Pour sa part, Stéphane Pilloud se réjouissait de son score. «Il faut croire que des Urbigènes m’apprécient car je ne pensais pas dépasser les cent voix. Ce résultat est étonnant dans la mesure où je n’ai pas fait campagne comme mes deux rivaux. Ce qui me laisse à penser que j’aurais pu obtenir 50 à 80 suffrages de plus. C’est dire que ma présence n’était pas inutile dans cette élection».
Résultats
2252 Votants – 1738 bulletins valables – Majorité absolue: 870 voix.
Serge Berthoud (PLR) 800 voix – Fanny Naville (PS) 720 voix – Stéphane Pilloud (Urba) 201 voix – 17 voix éparses.