Une maison mal placée entre les Moulins et les travaux du Pont.

Orbe: Don Quichotte aux Moulinets

Une maison mal placée entre les Moulins et les travaux du Pont.

Une maison mal placée entre les Moulins et les travaux du Pont.

Pris entre deux nuisances, la petite maison de la rue du Moulinet 35, n’est de loin plus un havre de paix au bord de l’Orbe dans l’ombre du vieux pont. Pour les personnes partant travailler cela peut encore être supportable, mais quand on est retraité cela devient intenable.

Tenacité payante

Janine Rege, d’une part, se bat depuis longtemps contre Provimi Kliba (racheté par le groupe américain Cargill), pour que le déchargement des camions de céréales se fasse dans des conditions correctes, pensant qu’on pouvait probablement réduire les nuisances par quelques mesures. Oui, elle savait qu’habiter à côté d’un moulin peut causer des désagréments, mais au début cela était saisonnier et des petites charges. Depuis quelques années ce sont des 40 tonnes qui déchargent d’un coup provoquant de la poussière et du bruit insupportable. Elle et son ami souffrent de problèmes de santé, mais leurs certificats médicaux n’émeuvent personne.

Janine Rege a commencé à se renseigner sur ce qui pouvait être fait, elle s’est heurtée à une non-entrée en matière: les exploitants arguant que le propriétaire leur louait les locaux «en l’état» et le propriétaire, Avni Orlatti disant que ce n’était pas son problème...Elle a aussi écrit à la Municipalité, mais n’a pas eu de réponse concrète. Pour finir elle a écrit au Canton, (au SEVEN, Service de l’environnement et de l’énergie), qui est venu évaluer la situation. Les normes en la matière ont été déclarées officiellement insuffisantes et Provimi a eu jusqu’à fin décembre pour mettre un rideau en plastique et une hotte d’aspiration. La semaine passée des ouvriers s’activaient; le rideau est posé et les hottes d’aspiration étaient en voie d’être installées. Cela devrait résoudre un partie du problème. Mais il a fallu se battre plus de deux ans pour y arriver.

Barrage, mal nécessaire

D’autre part les travaux du nouveau barrage apportent son lot de nuisances: bal de camions devant la porte, poussière, route boueuse, bruit incessant des machines, chute de pierres, la liste est longue. Janine Rege a dû insister à plusieurs reprises pour que la voirie vienne nettoyer tout le bas de la rue, qu’elle a souvent fait elle-même. Du côté de VO énergie, on est bien conscient du problème et Pierre Rigoli se dit désolé pour tout le voisinage qui supporte ces travaux. VO énergie a d’ailleurs fait un geste et tout le voisinage a une réduction de 50% sur sa facture d’électricité. Janine Rege se rend bien compte qu’elle n’a pas le choix mais trouve qu’elle a été peu entendue, d’autant plus que le pont du Moulinet est une des cartes de visite du tourisme urbigène.

Délais tenus

A moins d’une météo très défavorable, avec des crues imprévisibles de l’Orbe, la mise en service du barrage est prévue pour le mois de juin et malheureusement pour le voisinage, fin février, il y aura encore des gros travaux avec l’installation des clapets.

Photo Natacha Mahaim