Sylvianne Girardet et Marianne Kurth ont contribué au sauvetage de l’USL.

Orbe: dissolution évitée pour l’USL

Sylvianne Girardet et Marianne Kurth ont contribué au sauvetage de l’USL.

Sylvianne Girardet et Marianne Kurth ont contribué au sauvetage de l’USL.

A la suite du décès de sa secrétaire, Nicole Gaspardi, et de la démission soudaine de son président, Philippe Cochard, on pouvait craindre la disparition de l’Union des Sociétés Locales. En effet, ces derniers temps, aucun membre de cette USL n’avait marqué un réel intérêt pour son maintien. Donc, le pire était à imaginer. Dans ces conditions particulières, c’est Marianne Kurth, caissière, qui a conduit l’assemblée générale dont l’essentiel du menu était consacré à l’avenir de l’Union.

Sociétés davantage concernées

Daniel Monnier (Société de tir du Chalet et ASPO) monta aux barricades pour encourager les 14 autres sociétés présentes (sur 34) à favoriser la poursuite des activités. Il fallut alors trouver un stratagème pour ébaucher une solution qui a finalement obtenu le soutien de tous. Il proposait que, tour à tour, les sociétés endossent le secrétariat et la comptabilité, pendant une année afin d’épauler les trois membres du comité restant soit Sylvianne Girardet, José Fernandes et Marianne Kurth qui a accepté de reprendre la présidence.

Les représentants de l’Abbaye et de l’Association des amis de Pro Urba prirent leurs responsabilités en se chargeant respectivement des postes de caissier et de secrétaire. A l’avenir, on utilisera la liste des membres par ordre alphabétique pour effectuer le tournus.

Organisation du 1er août

On ne peut que se féliciter du maintien de l’USL qui devra encore définir les objectifs à atteindre. On ne doute pas qu’entre la récupération de son matériel, la programmation des soirées et le coût d’utilisation des salles, il y a déjà quelques sujets à traiter. On notera encore que le problème de l’organisation du 1er août a été réglé puisque la société qui tiendra la buvette centrale, en l’occurrence La Bergère en 2013, se chargera de l’organisation de la fête avec l’aide de la commune.

Photo Pierre Mercier