Le président, Didier Zumbach, adresse ses vœux au Conseil communal lors de la dernière séance qui s’est tenue au Casino.

Orbe: A la grâce du Père Noël !

Le président, Didier Zumbach, adresse ses vœux au Conseil communal lors de la dernière séance qui s’est tenue au Casino.

Le président, Didier Zumbach, adresse ses vœux au Conseil communal lors de la dernière séance qui s’est tenue au Casino.

Séance d’une brièveté inaccoutumée ce dernier jeudi malgré un ordre du jour relativement important.

Budget 2012

La Commission des Finances n’a guère trouvé grand-chose à redire au préavis municipal qui annonçait, pour 2012, un abyssal déficit de Fr. 987 500.– puisque c’est à ce même chiffre que conclut son rapport sans que la discussion ne soit prise de manière tangible sur ce point.

Seul M. Michel Schmuki a donné un optimiste air de Noël à ce sujet en rappelant que, de fort longue date, la Municipalité préavise des budgets à chiffres déficitaires qui régulièrement passent au noir lors des comptes finaux.

Crédits complémentaires au budget 2011

C’est également sans discussion qu’une demande de crédits complémentaires au budget 2011 d’un montant de Fr. 92 250.– a été acceptée, portant ainsi le déficit prévu pour l’année qui se termine à Fr. 589 525.–.

Plafonds d’endettement et de risques pour cautionnements pour la législature 2011/16: a l’instar de ce qui se fait dans toutes nos communes, la Municipalité s’impose un plafond d’endettement et le propose pour cette législature à 86 millions de francs ainsi qu’à 20 millions de francs en ce qui concerne les cautionnements.
Ici également, le rapport de la Commission rejoint parfaitement les termes du préavis municipal et est accepté sans discussion ni opposition.

Réseau intercommunal d’eau potable

Une entente intercommunale à laquelle appartiendront les communes d’Orbe, Chavornay et Essert-Pittet pour la gestion (approvisionnement et distribution) de l’eau potable va prochainement être signée et une interconnexion des réseaux entre ces 3 cités assurera un approvisionnement optimal à très long terme.

Pour ce faire, un crédit de Fr. 1 200 000.– amortissable en 30 ans a été ratifié à l’unanimité, ceci sachant qu’aucune répercussion sur le prix de ce précieux liquide ne sera transférée sur nos factures annuelles.

Suppression des procédés lumineux de réclame
(postulat Régula de Souza)

Le postulat demandait une réglementation plus coercitive en ce qui concerne les procédés lumineux privés de réclame. La Municipalité, dans son préavis/réponse, proposait de travailler plus sur l’incitation et la sensibilisation via une réglementation au demeurant fort difficile à mettre en place et à (faire) appliquer.
C’est bien dans ce sens que la Commission a conclu son rapport et a été suivie par le Conseil communal. Dit postulat est ainsi définitivement classé !

Diverses communications municipales nous apprennent que les travaux à la Grande Abbaye ont été stoppés pour non respect du permis de construire, qu’aucune indemnité ne sera prévue en faveur des riverains commerçants de la Place du Marché et de la Grand-Rue pour le manque à gagner qu’ils auront certainement à subir durant les travaux de réfection de ces artères, que l’Hôtel de Ville tout neuf sera à nouveau fonctionnel dès le 3 janvier 2012 et qu’un mandat externe se verra confier l’étude de diverses propositions faites durant les Ateliers d’Agenda 21.

Les discours traditionnels du syndic et du président du Conseil ont conclu l’ultime séance de cette fructueuse année 2011.

Photo Pierre Mercier