Les Taborneires: une zone appelée à se développer

Si la zone industrielle des Ducats ne permet plus d’extension, celle des Taborneires, elle, est promise à accueillir de nouvelles entreprises ou au renforcement d’autres déjà en place.

Cela sera le cas d’Hilcona qui a pris le pari de se développer à Orbe. En effet, la firme liechtensteinoise a décidé de fermer son site argovien de Schafisheim pour concentrer son activité aux Taborneires. Elle va investir près de 27 millions dans l’année à venir afin d’agrandir les locaux actuels et de les équiper afin de rassembler la production de tous les sandwiches vendus en Helvétie et que vous trouverez dans les grandes surfaces comme la Coop, Manor, Spar ou Volk.

Un marché qui a tendance à prendre de l’ampleur avec une croissance constante alors que le domaine de la pizza stagne un peu, même si les produits de la marque sont vendus aussi bien en Suisse qu’en Allemagne, en Autriche ainsi que dans d’anciens pays de l’Est européen. Des sauces et des canapés seront aussi préparés à Orbe. On relèvera que le sandwich au poulet pané a la cote actuellement, tandis que la pizza Margherita demeure le chouchou des consommateurs.

Attente du PPA

Cela dit, l’extension du site urbigène est aussi lié à la construction d’une deuxième usine de production Hilcona, qui pourrait voir le jour dès 2015. Or, actuellement, la société de produits alimentaires frais a besoin de certaines garanties concernant cette zone pour s’agrandir. Raison pour laquelle sa direction a rencontré le Conseiller d’Etat Philippe Leuba et les autorités urbigènes afin de leur faire comprendre l’urgence de la situation. Il a été convenu que ce changement de PPA (plan partiel d’affectation) se ferait d’une manière prioritaire. «Chacun paraît conscient que nous avons besoin rapidement d’une réponse claire afin que le projet puisse se réaliser complètement. Mais il faudra encore être patient pour obtenir le feu vert nécessaire de la part des autorités politiques, quand bien même j’ai le sentiment que tous ont pris conscience de l’impact d’une telle réalisation», nous dit le directeur du site d’Orbe, Fortunat Dillier.

Des projets divers

L’agrandissement des installations actuelles nécessitera une main-d’œuvre supplémentaire d’une centaine de postes de travail, ce qui portera le total d’employés à 460 aux Taborneires. La construction d’une nouvelle usine devrait permettre l’engagement de 300 personnes supplémentaires. C’est dire si le projet est d’importance pour le développement économique de la région et la Municipalité d’Orbe est prête à appuyer la démarche d’Hilcona. Ce d’autant que l’on sait que d’autres entreprises envisagent également de s’installer dans ce secteur. Une première société, spécialisée dans la location et la vente de camping-cars et de caravanes, a manifesté son intérêt de venir s’installer aux Taborneires.

De manière à favoriser l’implantation de ces projets futurs, la Municipalité réfléchit à la création d’un parking afin non seulement de garer les voitures des travailleurs, mais aussi dans la perspective de l’arrivée du RER puisque le projet de remaniement de la gare de Chavornay prend tranquillement forme. L’arrivée du train rapide vaudois nécessitera l’agrandissement des quais (100 mètres de longueur), notamment aux Granges et à la gare principale pour accueillir les rames. En plus, elle étudie la mise en place d’un cheminement pédestre et cyclable qui relierait la halte du tram des Granges à l’entreprise Alvazzi à l’intérieur de cette zone.

Tout cela en parallèle avec l’implantation d’une zone d’habitation dans le secteur Pôle Sud (Gruvatiez-Lavegny). Cela pour dire que les choses vont plus rapidement que prévu et l’on doit se réjouir de ces perspectives de développement industriel de la localité aux Deux Poissons.

Photo Pierre Mercier