La fresque «ouverture sur l’avenir»

Le collège du Pré-Genevois revêtu d’une magnifique fresque

La fresque «ouverture sur l’avenir»

La fresque «ouverture sur l’avenir»

A force de «ghettoïser» le collège de la place de la Gare, il était venu le temps de changer son image. Et c’est avec l’aide et la collaboration de plusieurs partenaires, autorités communales, direction scolaire, enseignants, artistes et surtout avec l’implication des élèves que ce projet, en gestation depuis 2004, a enfin pu voir le jour.

Paysages en trompe-l’œil

Un jeune artiste lausannois, Philippe Baro, a eu l’opportunité de faire partager cette expérience aux élèves de 7, 8 et 9e année, et le résultat est tout simplement magique. Les jeunes gens ont pu exprimer leurs idées sur feuilles blanches au départ, leur donnant ainsi la possibilité de s’approprier le projet, d’en être acteurs. Selon l’artiste peintre Baro, les élèves ont une sensibilité artistique pure, spontanée, sans préjugé.

Et c’est ainsi que cette oeuvre a été créée grâce à divers symboles, les murs cassés pour la liberté, l’espace pour le «sans limite du potentiel», et le train, outil à ne pas louper pour aller où l’on veut (aussi en référence à la gare toute proche). Cette symbolique est aussi en rapport avec le bâtiment, l’école qui permet aux jeunes d’acquérir des bagages pour leur vie d’adulte.

Ambiance folle au Pré-Genevois

Les parents, venus en nombre le 22 décembre pour admirer le travail des élèves, ont aussi eu le plaisir de découvrir, à l’intérieur du bâtiment, vingt-quatre portes décorées au gré des fantaisies de Noël. Ainsi la porte du bureau du doyen s’est vue ornée d’un sapin en «post-it», en référence aux petits papiers qui ornent l’intérieur dudit bureau.
Et toutes ces œuvres sont les résultats d’une très bonne dynamique entre des enseignants enthousiastes et des élèves motivés.

Photo Sylvie Troyon


1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Article du journal d’Orbe concernant cette réalisation ! […]

Les commentaires sont fermés.