Déjà une année pour Isabelle et Yves Dawans.

Isabelle et Yves Dawans sont au poste d’Orbe depuis bientôt une année déjà

Déjà une année pour Isabelle et Yves Dawans.

Déjà une année pour Isabelle et Yves Dawans.

Arrivés de Malleray, dans le Jura bernois, à fin juillet 2011, ils ont eu une belle surprise le jour de leur arrivée. Une quinzaine de personnes les attendaient pour décharger le camion et les aider à s’installer.

Ce fut, pour les nouveaux capitaines, une belle entrée dans ce poste et une prise de contact enrichissante.
Bien sûr, ils avaient déjà eu une présentation de cette nouvelle paroisse et cela les a soutenus dans ce nouvel environnement. Ils se sont vite sentis à l’aise et ont continué à suivre la voie adoptée par Muriel et Pascal Donzé, en tentant d’apporter leur touche personnelle qui est riche des expériences passées ailleurs.

D’origine belge

Ils ont commencé tous deux leur chemin spirituel en Belgique où l’effort est mis spécialement sur le côté social. Très vite, ils sont venus en Suisse et ont aimé le côté plus pastoral de leur mission, qu’ils ont menée pendant dix ans à Malleray. Certes, les églises ne manquent pas dans cette région, mais l’Armée du Salut y est implantée depuis 125 ans et est bien suivie et appréciée. Ils ont cinq enfants de 7 à 19 ans et sont heureux de voir qu’ils ont été bien acceptés et se sont adaptés à leur nouvelle vie. Récemment les deux capitaines, qui ont été consacrés en 1997, donc après 15 ans de service, ont reçu le grade de major.

Rue Sainte-Claire

Le poste a donc continué de vivre pleinement du Babysong, pour les tout-petits et leurs parents, jusqu’aux visites dans les EMS et hôpitaux, ce qu’aime particulièrement Yves Dawans, contrairement à Isabelle qui préfère les louanges. L’aide sociale, le cathé, la soupe du jeudi, l’école du dimanche, les groupes d’enfants, d’ados, de jeunes, féminin et de prières, les groupes de maison et la fanfare, dans laquelle il joue avec son cornet, sont autant de chances d’apporter joie, soutien et évangélisation.

Le poste tente d’accomplir la mission, selon la Charte internationale de l’Armée du Salut, qui consiste à annoncer l’Évangile de Jésus-Christ et à soulager, en Son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines.

Photo Marianne Kurth