«Regarde, je grimpe aux arbres papa!».

Festi’bois, le goût de la nature

«Regarde, je grimpe aux arbres papa!».

«Regarde, je grimpe aux arbres papa!».

C’est au son des tronçonneuses et autres scies, que le Festi’bois d’Orbe invitait ses visiteurs à venir découvrir le monde du bois et de la forêt, le week-end dernier. Et c’est grâce au bon vouloir de la commune et de la participation du groupement forestier du triage du Suchet que cette manifestation, mise sur pied pour la première fois il y a deux ans, a pu être rééditée.

Sensibilisation en vue

Le but principal étant d’informer et de sensibiliser la population de la région, la cantine du Puisoir s’était alors vue transformée pour l’occasion en halle d’exposition avec de nombreux panneaux explicatifs sur les différentes manières actuelles d’utiliser le bois.

Les visiteurs s’étaient principalement déplacés en famille, car l’organisation avait prévu de nombreux ateliers manuels et autres divertissements pour les enfants. Des activités pour tous les âges tels que la grimpe sur Platane, chapeautée par l’association du Baron Perché, la création de jardins miniatures, ainsi que des contes en forêt.

Le bois sous toutes ses coutures

La manifestation avait été construite autour de quatre thèmes principaux. Demo’bois pour toutes les démonstrations faites aussi bien par des professionnels que par des artisans, Ludo’bois qui comprenait les activités pour les enfants, Info’bois dont le but était naturellement d’informer la population sur tout ce qui traitait du bois et de la forêt et pour finir Bamboula’bois qui regroupait la partie restauration et le bal du samedi soir.

Malgré un premier jour pluvieux et froid, le responsable, Jean-Marc Ducotterd, espérait égaler le nombre de visiteurs de la première édition, soit 2 000 personnes, grâce au beau temps prévu pour le jour suivant.

En définitive, une belle organisation festive, sur un thème on ne peut plus d’actualité, à qui l’on souhaite de perdurer encore de longues et belles années.

Photo Katy Josi