Turbine en plein vol.

Extraordinaire chantier hydroélectrique

Turbine en plein vol.

Turbine en plein vol.

Déjà présenté par images dans le numéro précédent de notre journal, nous revenons sur le chantier hydraulique d’exception de VO Energies par quelques explications générales.

Débuté au printemps 2011, ce chantier devrait arriver à terme au printemps prochain. Un ouvrage qui permettra de produire environ 4,2 GWh , une fourniture de courant équivalente à la consommation de plus de 900 ménages.

Après les grands travaux dans le lit même de la rivière, arrive le stade des fournitures techniques, avec la livraison et la pose de deux turbines de 10 mètres de long pour un poids de 14 tonnes chacune. En prévision de cet ouvrage, et afin de mener à bien cette entreprise minutieuse, il a d’abord fallu installer un pont compensatoire au sommet de la rue des Moulinets de manière à ce que les engins de taille puissent trouver appui sur tous leurs essieux. Un spectacle pour les lambdas, particulièrement le passage en marche arrière du camion grue de 72 tonnes qui au passage laissait que quelques centimètres entre son gabarit et les façades fleuries des habitations.

Cet engin impressionnant une fois en place a été stabilisé par plusieurs contre poids composés de plaques de fonte de 9,5 tonnes pour un total de 52 tonnes, permet à son bras qui peut atteindre 80 mètres de portée d’être opérationnel pour le déplacement des turbines dans la future usine au fond de l’Orbe, afin d’ y être bétonnées. Un travail de précision et de patience qui permet de remplacer l’ancienne centrale des Moulins Rod qui date de fin 1800, pour un montant avoisinant dix millions de francs.

Reste à venir dans les mois prochains, entre autres, la livraison et la pose de deux alternateurs et de deux vannes «clapet», éléments encore plus lourds que les turbines.

Nous aurons donc l’occasion de revenir sur ce chantier d’importance.

Photo Alain Michaud