Montchoisi vu de l’arrière avec les jardins actuels

Bâtiments communaux : du pain sur la planche

L’Omnibus a pu rencontrer le Municipal Henri Germond pour évoquer avec lui les dossiers importants relatifs au patrimoine communal, des dossiers actuellement en travail dans les services de la Commune.

PPA Gruvatiez

Plus de 300 oppositions reçues au sujet de ce nouveau quartier, dont environ 10% émanent de voisins immédiats, nécessitent un traitement spécifique. «Nous distinguons trois classes d’oppositions, explique Henri Germond. Celles émanant de voisins, celles qui concernent des thématiques précises et enfin celles qui émanent de Chavornay, y compris de sa Municipalité. Chaque opposition est traitée individuellement en fonction des motivations soulevées. Dans la mesure du possible, nous avons pour principe de rencontrer les opposants pour voir dans quelle mesure une solution négociée concrète s’avère possible. Dans un grand nombre de cas, ce processus se révèle utile. Pour ce qui est des oppositions de principe, relatives notamment à l’accroissement de la circulation, nous cherchons des moyens permettant de prendre en compte ce souci que nous partageons. Notre objectif est de présenter le dossier au Conseil communal en octobre. S’agissant d’un PPA, c’est en effet le Conseil, dans un premier temps, qui devra statuer sur les oppositions, avant que le dossier passe aux mains des services cantonaux. Il n’est pas exclu que certains opposants veuillent faire valoir leurs droits devant les tribunaux, notamment à la Cour de droit administratif du Tribunal cantonal. Une telle action sera possible seulement après la détermination des services cantonaux.»

Montchoisi et Chantemerle

La solution «provisoire à moyen terme» des containers de Montchoisi doit être complètement opérationnelle à la rentrée d’août. Elle repose sur le choix fait par l’exécutif de consacrer dorénavant Montchoisi uniquement au secondaire, le degré primaire étant lui logé dans l’actuel collège de Chantemerle. Lequel est d’ailleurs actuellement aussi en travaux avec un objectif d’achèvement fixé à juillet 2015. En parallèle, l’extension de Montchoisi est à l’étude. Une chose est connue: l’agrandissement se fera sur la portion des jardins qui se trouvent derrière le bâtiment actuel, sur des surfaces qui sont déjà régies par un PPA existant. Une façon de procéder qui permet de ne pas passer deux ans au moins sur la conception et l’adoption d’un nouveau PPA qui retarderait d’autant le chantier. «Ce projet coûtera très cher et il ne sera sans doute pas entièrement réalisé durant l’actuelle législature», précise Henri Germond, qui pour l’instant ne s’exprime pas sur l’ampleur chiffrée de l’investissement.

UAPE au centre-ville ?

Pour faire face aux besoins réels et futurs en la matière, exprimés tant par les parents que par les usagers, une étude est en cours pour «rapatrier» l’UAPE au centre de la localité. Un tel déplacement permettrait de redonner de la surface à Chantemerle et surtout de doubler les capacités actuelles d’accueil. «Un tel investissement sera aussi important et il découlera d’un vrai choix de société», note Henri Germond.

Nouvel EMS à Orbe ?

Orbe estimerait utile de pouvoir offrir sur son territoire les services d’un EMS. Une étude est en cours pour la création d’un tel établissement qui comporterait 80 lits. Ce total inclurait la reprise d’un certain nombre de lits actuellement disponibles ailleurs. L’étude réunit la Commune, le Canton et une Fondation qui envisage la construction de l’EMS. La Municipalité soutient ce projet qui, pour l’instant, est encore au stade de la définition exacte des engagements et des responsabilités.

Place de la Gare

«Nous devons réfléchir à cette place en fonction de différents critères, mais en tenant compte de l’arrivée du RER» explique Henri Germond. Une étude est en route depuis le début de l’année avec en particulier une question à résoudre: future place de la Gare ouverte ou couverte? Le Canton, qui participe aussi au financement de l’étude est impliqué dans cette réflexion. L’idée de la route bleue et de la conversion du site en une véritable gare routière est au centre des préoccupations des acteurs de l’étude. De toute évidence, un partenariat public-privé sera envisagé, avec dans l’idée aussi la possibilité pour de nouveaux petits commerces d’ouvrir des arcades qui seraient comme autant d’appels au public à venir au centre-ville aussi.

Chauffage à bois à distance

Dans le cadre des extensions de Montchoisi et Chantemerle, une réflexion générale sur le chauffage à bois à distance est conduite, ceci en collaboration avec des partenaires privés producteurs d’énergie. Actuellement, les questions de dimensionnement et de faisabilité sont à l’étude, étant précisé que la possibilité de branchement de particuliers sur un futur réseau est aussi incluse dans les réflexions. «Avec ses forêts exploitées au travers du Triage du Suchet, Orbe pourrait en effet optimiser ses richesses avec une protection de l’environnement intelligente», explique Henri Germond.

Autant de dossiers qui occupent plus qu’à plein temps l’équipe de 4 professionnels qui secondent le municipal en charge d’un dicastère important dans une période de développement volontariste.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire