Les rois, depuis la gauche, Xavier Greppin, Olivier Delay, Lionel Bovay et Julien Valceschini.

Montcherand: l’Abbaye des Volontaires en réjouissance

De la diane à la rentrée des drapeaux, la fête fut belle, avec au programme, bonne humeur, joie et convivialité.

Samedi dès cinq heures, sonnerie de la diane pour appeler les habitants de Montcherand aux festivités de la traditionnelle fête bisannuelle de L’Abbaye des Volontaires.
Après la prise des drapeaux, départ en cortège pour participer à l’assemblée sous la cantine.

Ce sont 111 membres, couverts du rituel canotier et brassard au bras gauche qui ont accepté dix nouveaux membres présentés par l’Abbé-président Etienne Weber, ce qui amène l’effectif à 157 membres. Après les délibérations, départ pour se rendre au stand proche afin d’effectuer les tirs sur différentes cibles mises en compétition.
La participation a été réjouissante avec 101 tireurs qui ont rivalisé d’adresse, et, le tir réservé aux dames qui a vu une participation record de 59 concurrentes.

Résultats des tirs

Cible Abbaye, 1er roi Xavier Greppin 351 points, 2e roi Olivier Delay coup centré 100/78. Cible Volontaires, Xavier Greppin 516 points, 3e roi Lionel Bovay 501 points et Etienne Weber 493 points. Cible Jura, 4e roi Julien Valceschini 788 points. Cible des dames, 1ère Justine Sanchez 380 points, 2e Anva Bachmann 368 points 3e Nicole Maubert 366 points. Cible des jeunes, 1er Timothée Martin avec 37 points devant Julien Gaillard 35 points.
Dimanche, suite des festivités, avec le culte sur le préau de l’église, verrée de l’Abbé, banquet et partie officielle. Sous l’égide du major de table Jean-Michel Reguin, se sont exprimés, J.-P. Grin Conseiller National, Jacques Nicolet, président du Grand Conseil, Jean-François Tosetti, municipal, ainsi que Charles-Henri Kohli représentant des Abbayes vaudoises.

En fin d’après-midi, cortège humoristico-folklorique et dernière verrée offerte par la commune à la cantine. Lundi, place à la journée de la jeunesse avec le traditionnel ramassage des «oeufs» et, de terminer sous la cantine pour déguster la soupe aux pois.

"Montcherand: l’Abbaye des Volontaires en réjouissance", 5 out of 5 based on 1 ratings.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire