Lequel est le plus fier?

Les plus belles vaches à Swiss Expo

Lequel est le plus fier?

Lequel est le plus fier?

Environ 22 000 visiteurs sont venus voir les concours réunissant plus de 1000 vaches et génisses de Suisse, de France et d’Allemagne. Ce concours représente, pour les éleveurs, un plus pour la qualité des futures générations ou la vente de la bête ainsi qu’une fierté certaine pour eux-mêmes.

De la région

Des éleveurs d’Agiez, Ballaigues, Bofflens, Lignerolle, Orny, La Praz, Premier, Rances, Valeyres-sous-Rances et Vallorbe ont présenté leurs plus belles vaches à ce concours. Certains sont déçus, d’autres ont raflé des flots avec satisfaction. Il faut dire que ce n’est pas simple de présenter une belle: il y a celle qui, deux jours avant, est malade et ne va pas à Lausanne, celle qui se blesse dans la halle, qui se cabre à l’entrée à cause du bruit ou du monde.

Il y a celle qui ne veut pas avancer ou qu’il faut retenir, celle qui ne met pas ses pieds parallèles, et il y en a d’autres qui se baladent, comme si elles faisaient cela toute la journée… Le paysan qui guide une vache doit faire preuve de calme et de doigté et la tenir court afin qu’elle suive son pas, comme il l’a exercé plusieurs fois pendant les dernières semaines.

Praz-Tecoz se distingue

L’élevage de Pierre Guignard à Rances a fait une 1re, deux 2e et une 3e place et MM. Cuvit de La Praz une 4e et une 5e place dans les Montbéliardes. La Communauté d’exploitation Poncet, une 2e, une 4e et une 5e place dans les Simmental. Thierry et Noémie Golay de Valeyres ont remporté une 3e place dans les Jersey. Le titre de suprême championne suisse des races élevées pour le lait et la viande est revenu à Fleurette, une vache, de race Swiss Fleckvieh, qui vient de Châtelard sur Romont.

Tous les acteurs de Swiss Expo ont beaucoup discuté sur les différents stands, ont fêté ces championnes à leur manière et se sont donné rendez-vous en 2014 pour la nouvelle édition.

Photo Marianne Kurth