La très grande majorité des chemins forestiers seront fermés à toute circulation motorisée.

Les forêts des vallons de l’Orbe et du Nozon sous la loupe

La très grande majorité des chemins forestiers seront fermés à toute circulation motorisée.

La très grande majorité des chemins forestiers seront fermés à toute circulation motorisée.

Jeudi dernier, le SFFN (Service des Forêts, de la Faune et de la Nature) de l’Etat de Vaud avait convié les partenaires intéressés ainsi que la population à une séance pour le «coup d’envoi de la phase participative» du plan directeur forestier. Seule une soixantaine de personnes ont répondu à l’invitation afin de prendre connaissance et possession des documents pour donner leurs avis et formuler leurs remarques d’ici fin janvier 2013.

Pour l’élaboration de cette ébauche, plusieurs critères ont été pris en compte; économiques, écologiques, protection paysagère et physique, facteurs de la récréation et de l’accueil, chacun étudiés et pris en compte afin de respecter au maximum les intérêts de notre patrimoine forestier.
Pascal Croisier, inspecteur forestier, propose aux différents partenaires (société de chasseurs, pêcheurs, entreprise de la filière du bois, associations sportives, randonneurs et autres utilisateurs de la forêt, etc.) de travailler sur la base du document principal qui fixe les intentions et orientations générales.

Les chemins forestiers fermés à la circulation

Le point du PDF (plan directeur forestier) qui risque de générer le plus de discussions sera peut-être l’interdiction quasi-générale de circuler sur les chemins forestiers carrossables. La mise en place de la réglementation interdisant la circulation des véhicules à moteur en forêt étant une obligation de la législation forestière fédérale et cantonale. Le plan présenté permettra toutefois de continuer à desservir les divers refuges, buvettes et sites touristiques.

Photo Sylvie Troyon