Le stand de Vallorbe accueillera des concurrents.

Le 55e Tir Cantonal Vaudois 2013 se profile

Le stand de Vallorbe accueillera des concurrents.

Le stand de Vallorbe accueillera des concurrents.

La dernière édition du Tir Cantonal Vaudois a eu lieu sur la Côte en 2008. Événement quinquennal, l’édition 2013, 55e de cette manifestation vaudoise majeure, a été confiée par la Société vaudoise des Carabiniers à une association créée spécialement pour l’occasion en 2011 et qui regroupe les passionnés du tir sportif du district Jura Nord vaudois. Tout ce que le monde du tir sportif compte d’amateurs éclairés et de spécialistes, de bénévoles et de passionnés est sur le pont depuis 2010, ceci «de Concise à Vallorbe, de Bioley-Magnoux à Baulmes, de Champagne à Chamblon, de Fiez à Cronay, d’Yverdon-les-Bains à L’Abergement et de Valeyres-sous-Rances à Chavornay», pour reprendre le descriptif de l’ancienne préfète Pierrette Roulet-Grin qui assume avec une redoutable maîtrise la présidence du comité d’organisation de la manifestation. C’est d’ailleurs à Yverdon-les-Bains que s’est tenue récemment la 3e assemblée générale de l’organisation qui a pu constater que tout avançait selon le tableau de marche prévu et que la fête s’annonçait belle et réussie.

Une manifestation exceptionnelle

Se déroulant sur trois longs week-ends les 16-17-18 août 2013, 23-24-25-26 août 2013, 30-31 août et 1er septembre 2013, le 55e Tir Cantonal 2013 aura lieu sur non moins de 12 places de tir réparties dans tout le district. Le centre névralgique de la manifestation se situera à l’ancienne grande salle de Chavornay, qui constituera le point de passage préalable et final obligé de tous les participants. On y contrôlera leurs inscriptions, leurs armes et ils seront ensuite dirigés sur le site qu’ils auront choisi pour participer au concours. L’une des particularités d’un tir cantonal est qu’on peut y accomplir une «maîtrise» de tir, selon un programme spécifique, et ceci soit au tir au fusil à 300 mètres ou au pistolet à 50, respectivement 25 mètres. Cette maîtrise est un exercice physique et de concentration difficile, puisque en un peu plus d’une heure, le concurrent doit tirer 60 coups, en plus des coups d’essai. Le plan de tir et sa volumineuse brochure ont été adressés à plus de 3200 tireurs et sociétés de tir au mois de décembre. Et les inscriptions et préinscriptions vont bon train. Actuellement, plus de 3500 tireurs au fusil et plus de 700 tireurs au pistolet en provenance de toute la Suisse se sont préinscrits. Des chiffres de bon augure quand on sait que l’édition 2013 du Tir cantonal devrait attirer largement plus de 6500 tireurs dans quelques mois.

Nouvelle médaille de maîtrise

Le tireur sportif ne cherche pas une rémunération en accomplissant une performance. Tout au plus peut-il espérer rembourser sa finance d’inscription, et si vraiment il se classe dans les tous premiers, il recevra un prix en nature en rapport avec son sport favori. Ce qui n’empêche pas la manifestation de fonctionner avec un budget global de l’ordre de 1.3 millions de francs, dont 1 million est consacré essentiellement au tir. Réunir ces sommes n’a été possible qu’à la suite d’une recherche active de sponsors, les quatre principaux étant les AOC Côtes de l’Orbe et Bonvillars, la bière Boxer et la banque Raiffeisen. À l’occasion de cette édition, une nouvelle médaille de maîtrise a été créée par les médailleurs Louis Imhof SA de Courtételle. Le motif général de la médaille reste le même, quelle que soit la performance réalisée, cette dernière étant marquée par le changement de métal et l’adjonction éventuelle d’une feuille de laurier ou d’une petite plaquette supplémentaire. À noter encore que la manifestation est soutenue par le Fonds vaudois pour le sport.

Faire connaître la région

La manifestation sera aussi l’occasion pour le tourisme local de faire connaître la région. L’Office du tourisme d’Yverdon-les-Bains et ses antennes locales décentralisées sont d’ailleurs pleinement impliqués dans la gestion et la préparation de la fête. Pour les sociétés de tir locales ou les Abbayes, ce tir sera aussi l’occasion de prêter leur stand, souvent rénové pour l’occasion et mis aux dernières normes. Les tireurs ont ceci de particulier qu’ils ont leurs préférences en matière de stands, que ce soit au niveau de la lumière, de la position des cibles, de la géographie entourant le stand: en pente descendante, montante ou à plat, bref, toutes particularités qui permettront aux concurrents de choisir un stand de Vallorbe à Concise en passant par Bioley-Magnoux. À noter que pour la gestion de cette gigantesque manifestation, le comité d’organisation est encore à la recherche de bénévoles, ils seront entre 600 et 800, notamment dans les domaines de l’accueil et de l’administration. La journée officielle d’ouverture aura lieu le samedi 17 août à Yverdon-les-Bains, avec, entre autres, la présence toujours attendue des Milices vaudoises et le déroulement d’un impressionnant cortège. Tous les renseignements sont disponibles dans la brochure et sur le site internet créé pour l’occasion www.tcvd2013.ch

Photo Olivier Gfeller