Mireille Aubert et Nicolas Hauser.

La Praz: laiterie rénovée et nouveau fromager

Mireille Aubert et Nicolas Hauser.

Mireille Aubert et Nicolas Hauser.

Evénement à la Praz vendredi passé. Plus d’une cinquantaine de maîtres d’état, d’invités officiels et de familiers se pressaient devant le bâtiment de la laiterie au centre du village. Un bâtiment qui est juste centenaire et qui vient de subir une rénovation complète en deux étapes. La première a débuté en 2008 et a vu les installations techniques complètement mises au dernier cri.

La seconde s’est terminée cette année, avec la réfection extérieure totale du bâtiment. Propriété de la Société de Laiterie de la Praz et environs, qui regroupe 11 producteurs du village et des environs, l’exploitation est dirigée depuis peu par un nouveau maître fromager, Nicolas Hauser, du Lieu, qui est assisté par sa compagne Mireille Aubert. «Nous avons vécu quelques années difficiles, mais nous sommes très contents d’avoir pu trouver un véritable fromager professionnel sur lequel nous pourrons nous appuyer», précisait le président de la société Christian Tissot dans son allocution. Les autorités locales étaient présentes. L’occasion pour la syndique Anni Sordet de relever l’importance d’un lieu vivant au milieu d’un village de près de 170 habitants qui n’a plus de poste ni de magasin de détail.

Production locale

Les onze producteurs livrent chaque année environ 1.8 million de litres de lait à l’exploitation. La matière première est transformée intégralement en Gruyère AOC, pour deux tiers en Gruyère standard et pour un tiers en Gruyère Bio. La commercialisation est faite par le fromager exploitant, qui, à part quelques marchés régionaux, réserve sa production à la filière Gruyère. Au plan des installations, on aura pu admirer les cuves et les différents systèmes qui permettent la fabrication de 18 meules de fromage par jour.

Attenant à l’exploitation, un petit magasin consacré à la production locale et régionale est ouvert au public chaque jour de 17 h 45 à 19 h. Un plus pour les habitants et les amateurs de Gruyère de la Praz. A noter que les premiers fromages produits par le nouveau fromager installé seront prêts un peu avant Noël. Une date à retenir si l’on veut déguster la nouvelle production. Pour l’instant, les meules poursuivent leur maturation dans une cave attenante qui peut en accueillir plus de 1’200, et qui abritera prochainement un robot destiné à les frotter régulièrement selon les règles de l’art.

Photo Olivier Gfeller