Conte de Noël: Merci la «Lune»

Tadi, un petit garçon de six ans vivait dans le Grand Nord, avec toute sa famille esquimaude.

Un jour, il entendit le grand chef annoncer que l’hiver serait très long et difficile. C’est pourquoi son père adopta un petit chiot nommé Nisha. Toute la famille l’aimait très fort. Il était encore petit, avec une épaisse fourrure toute blanche, d’énormes pattes et un regard d’amour.

Lorsque l’automne arriva, le père de Tadi décida de partir à la chasse avec Nisha. Voulant traverser les cascades, il glissa et tomba dans l’eau glaciale. C’est Nisha qui, de toutes ses forces, réussit à nager vers lui et le ramener encore inconscient à la rive.

Malheureusement, épuisé... le chiot disparut dans l’eau.

A son retour au village, le père de Tadi annonça la triste nouvelle à tous. Tadi refusa de croire que son chien était mort. Cela n’était pas possible. Les mois passèrent et sa tristesse était toujours là. Un soir il vit au loin une grande silhouette s’approcher. Une énorme forme blanche tachetée de boue avec des yeux magnifiques. Regardant à deux fois, Tadi se précipita dehors persuadé de reconnaître son chien. Mais les villageois avaient déjà fait repartir la bête.

Le petit garçon, en larmes, supplia la «Lune» de l’aider. C’est alors que passant sous un rayon de lune, la bête devint blanche. C’était bien Nisha! L’enfant courut vers son chien plein de joie.

La Lune expliqua alors aux humains qu’il ne fallait pas juger quelqu’un à ses couleurs ou ses apparences, mais laisser son coeur parler. Nisha garda ses tâches, simplement pour que les humains apprennent les différences.
Et depuis ce soir-là, un soir de décembre, les humains se rappellent comme le coeur sait si bien parler.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire