Les jeunes présentent les activités.

L’esprit jeune de Chavornay

Soucieuse de prendre soin de sa jeunesse, la Municipalité de Chavornay a engagé en 2010 une éducatrice sociale dans le but d’organiser des rencontres, sorties culturelles, événements sportifs, jeux, etc, mais surtout offrir un encadrement aux jeunes de douze à vingt-cinq ans.

Travailleuse sociale de proximité expérimentée, Brigitte Court est venue présenter l’Espace Jeunesse et Education (EJED) et ses activités devant les habitants à la grande salle du village. Une cinquantaine de personnes ont fait le déplacement.
Appuyée en anecdotes par les adolescents, elle est revenue sur les événements de ces dernières années au travers d’une projection vidéo. Depuis le Rallye du tri des déchets en passant par 72h (Graffiti, Hip-Hop, Rap), Samedi sans frontière, jeux puissance 4 (jeux géant en bois) à la création du skate parc en 2012.

Innovateur et créatif

Le concept de l’EJED offre la possibilité de recevoir des conseils sur les choix à faire à l’adolescence; l’occasion de parler de sujets sérieux et importants comme la violence, le sexe, l’alcool, les drogues, les dangers d’internet, l’argent et s’orienter sur les démarches à prendre pour trouver une place d’apprentissage ou un emploi.

Projets futurs

Tout comme les sorties précédentes de pêche, karting, accrobranche, laser-game, d’autres activités seront encore mises sur pied cette année. L’EJED participera notamment à la semaine de l’intégration (lutte contre le racisme), une grande manifestation qui aura lieu à Orbe au printemps.
La population donne son avis

Dans le cadre de la vidéo, l’EJED est allée à la rencontre de la population. Ainsi elle a pu se faire une idée de la vision des adultes sur la jeunesse de Chavornay. Les interviewés n’ont pas hésité à donner leurs avis et conseils face à la caméra. En fin de présentation, l’occasion a été donnée au public de poser des questions et s’en est suivi un apéritif offert.

«Les jeunes, comme on les prépare,
c’est notre futur» B. Court.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire