Jovanka Favre reçoit un bouquet des mains de l’un des membres du bureau électoral

Chavornay: séisme politique, Jovanka Favre élue

Jovanka Favre reçoit un bouquet des mains de l’un des membres du bureau électoral

Jovanka Favre reçoit un bouquet des mains de l’un des membres du bureau électoral

Il aura fallu recompter les suffrages quatre fois et finir à près de 15 heures pour que soit enfin connu le nom de l’élue lors du deuxième tour de l’élection complémentaire à la Municipalité de Chavornay.

Et c’est finalement par un écart de 9 voix (497 voix contre 488 à son rival Guillaume Abetel/PLR) que Jovanka Favre, la candidate de l’Entente Villageoise de Gauche, a été choisie pour représenter la population à l’exécutif chavornaysan.

Un résultat plus serré que ne laissait présager celui du premier tour du 10 juillet, qui, on le rappelle, avait vue l’élue tutoyer la majorité absolue de 3 voix et devancer son adversaire de 12 voix. A relever, pour être complet sur le score, que le nombre de suffrages nuls est de 11 et que des voix éparses au nombre de 8 se sont dispersées sur différents autres élus. La participation s’est quant à elle élevée à 41%, «un honorable taux» entendait-on murmurer tout près du pilier public juste après l’affichage.

Des réactions contrastées

Le candidat Guillaume Abetel a pris sa défaite avec philosophie, même si au moment de découvrir le résultat, on pouvait voir sur son visage percer une certaine amertume. Sans doute en raison du très faible écart qui finalement sépare les concurrents.

Quant à l’élue, qui a mis passablement de temps à rejoindre la Maison de Commune, elle était ravie et même un peu émue. «Cette victoire est avant tout une victoire de toute l’équipe de l’Entente Villageoise de gauche» a tenu à préciser d’emblée Jovanka Favre. La nouvelle élue, qui tient à remercier la population pour son soutien, se «réjouit tout particulièrement de son élection, mais aussi de l’acceptation vaudoise du système proportionnel pour les communes de plus de 3000 habitants».

Et d’ajouter: «Ce qui me ravit le plus, c’est que Chavornay a voté dans ce sens. C’est un très grand changement sur le plan local et un pas en avant vers une meilleure représentativité des minorités dans une commune qui jusqu’ici était dominée par le pouvoir PLR. Il s’agit maintenant de se mettre au travail et de faire avancer les dossiers d’une commune qui grandit et qui a vécu de très longues élections en 2011. En plus, une femme à la Municipalité à Chavornay est un signe d’ouverture.»

De son côté Claude Lebet, municipal de l’Entente Villageoise de Gauche était ravi de retrouver une collègue de liste au Conseil municipal. «Je pensais que si la proportionnelle l’emportait à Chavornay, notre candidate gagnerait. Je dois toutefois reconnaître que le score a été très serré» ajoutait-il avant de rejoindre la Meule pour partager le verre de l’amitié avec des élus et des proches de la gagnante de la journée.

Photo Olivier Gfeller