Marché artisanal de l’Art en Fête.

Chavornay: se mesurer à l’intérêt des acheteurs

Offrir aux artisans, mais surtout artisanes de Chavornay, l’occasion de proposer leur production originale à la vente, voilà le pari du comité de l’Art en Fête, un comité plus habitué à mettre sur pied des expositions sans vente.

Grâce à leur travail, ils étaient 23 à présenter leur production aux chalands, 14 d’entre eux pouvant se prévaloir d’habiter Chavornay même.

Une production d’une grande diversité

Laine feutrée, bois tourné, pâtisserie belge, bijoux, peinture sur bois, découpage et miel du village étaient parmi d’autres produits de qualité ce que les visiteurs ont découvert avec manifestement beaucoup de plaisir.

Parmi les stands une nouveauté attirait l’attention: les kokedamas de Nathalie Meyer. À mi-chemin entre le bonsaï et l’ikebana, cet art floréal est né au Japon à la fin du 19e siècle et met en valeur des plantes sans conteneur en terre ou en plastique. La plante mise en valeur est présentée dans une boule de substrat tout habillée de mousse.