Une expérience de 22 ans, remplie de beaux moments..

Chavornay: l’USL en mouvance

Une expérience de 22 ans, remplie de beaux moments..

Une expérience de 22 ans, remplie de beaux moments..

Jeudi dernier, l’assemblée générale de l’USL (Union des sociétés locales) a été marquée par divers changements. D’une part, l’arrivée de deux nouvelles sociétés, le Karaté Club Shito-Ryu et les Amis de la Course, élargit désormais le choix des activités au sein de la localité.

D’autre part, le mandat de la présidence étant d’une année, Raymond Benkert, du tennis-club, a passé le flambeau à Jérôme Reumer, dirigeant du football. Depuis la mise en activité de la salle polyvalente, la maintenance des deux cuisines est devenue une charge trop lourde pour la caissière. Désormais, la location des bâtiments est entièrement sous la responsabilité de la commune et a été confiée à Ernest Jaggi, présent lors de la soirée afin de coordonner son calendrier avec celui de toutes les sociétés.

Pour se donner un nouvel élan, l’USL, en collaboration avec les autorités, s’est lancé un défi en organisant le 15 mars prochain «Les talents de Chavornay». Des personnes seront élues en fonction de leurs mérites dans un des domaines suivants : le sport, la culture, la formation, l’économie ou le social.

Une page se tourne

L’événement le plus marquant fut la démission de Nicole Desponds qui a œuvré pendant vingt-deux ans au sein du comité. Elle a été saluée et remerciée chaleureusement par sa collègue Séverine Coutaz, avant de clore la soirée elle-même par un petit discours. En 1983, la lausannoise qu’elle était ne connaissait personne en arrivant à Chavornay, elle intègre la gym dames. Puis, en 1991, Olivier Roux, président de l’USL, lui propose le secrétariat dans un premier temps, trois ans plus tard elle prend en charge la caisse. Elle gère ainsi brillamment la location de la cuisine, l’approvisionnement des boissons, la comptabilité parfaitement ordonnée dans plusieurs classeurs, l’achat de vaisselle et même la lessive des linges de cuisine. Elle occupe en parallèle la même fonction au sein des lotos jusqu’à la mise en place du système fribourgeois. Malheureusement en 2003, un gros problème de santé coupe son élan et l’éloigne de son poste, qui sera repris au pied levé par Séverine Couttaz. Nicole revient au comité et reprend le secrétariat jusqu’à ce jour. Le départ va se faire en douceur, puisqu’elle va accompagner Annie Leuenberger tout au long de l’année, cette dernière sera officiellement nommée lors de la prochaine assemblée générale.

Photo Mary Lucchino