Les rois et leurs demoiselles d’honneur, de gauche à droite: Ashley Barbey, Ludovic Maillard, Naomy Maire, Roland Matter, Charlène Rossier, Daniel Malherbe, Morgane Bischof, Sébastien Malherbe.

Chavornay : l’inventaire extraordinaire

Une tradition ancienne, deux fanfares, trois jours de liesse, quatre magnifiques rois, cinq parades, sept nouveaux membres, vingt-sept jolies demoiselles d’honneur, cent vingt-trois tireurs, mais pas d’autos-tamponneuses…

Voilà un résumé bien trop bref pour tenter d’évoquer la fête que vient de vivre Chavornay ce dernier week-end. En réalité, ce qui a compté, c’est l’esprit de fraternité, de convivialité qui a animé les confrères et les invités tout au long de ces trois journées de festivités et de retrouvailles amicales.

Il faut mettre en avant une sympathique particularité chavornaysane. A chaque fête, on y voit la participation d’une joyeuse et nombreuse cohorte de demoiselles d’honneur. Cette fois, elles étaient vingt-sept accrochées au bras des meilleurs tireurs. Vingt-sept jeunes filles et demoiselles qui ont égayé de leurs sourires et de leur présence toutes les parades où, sans compter leurs efforts, elles ont assuré un service généreux.

Les Malherbe font les rois

Pas d’abbaye sans l’épreuve du tir qui cette année a vu le couronnement à l’addition de Sébastien Malherbe, suivi de Roland Matter et au coup centré de Daniel Malherbe suivi de Ludovic Maillard.

La prochaine dans trois ans

Une année d’attente supplémentaire avant la prochaine fête, celle du centième anniversaire qui aura lieu en 2019. Il faut dire que pour marquer le 75e anniversaire un premier décalage avait été créé. Il faudra savoir être patient.

"Chavornay : l’inventaire extraordinaire", 5 out of 5 based on 1 ratings.