Jason, Mehdi, Pierre, Christian Kunze, Jovanka Favre et Nils.

Chavornay: enfin un skatepark

Jason, Mehdi, Pierre, Christian Kunze, Jovanka Favre et Nils.

Jason, Mehdi, Pierre, Christian Kunze, Jovanka Favre et Nils.

Les «vieux» en rêvaient, mais les jeunes l’ont. «Chavornay a un skatepark d’enfer»La nouvelle a fait le tour dans le monde des skateurs. Et la place ne désemplit pas depuis la pose du dernier boulon. Trottinettes et planches s’en donnent à cœur joie, à condition, pour leur conducteur, d’avoir la tête bien protégée, sinon pas moyen de pénétrer dans le lieu saint.

Du rêve à la réalité

Depuis la récolte des 200 signatures en janvier 2010, Isaïa, Mehdi, Pierre et Nils étaient bien motivés pour concrétiser leur rêve. Sous les conseils de Brigitte Court, éducatrice sociale, et Carmine Cioffi, éducateur spécialisé, ils ont planché pendant quatre mois sur l’élaboration du projet : déterminer l’endroit, le coût, le matériel, visiter d’autres sites. Le dossier finalisé est envoyé à la commune fin juin 2010. S’ensuit une longue période d’attente, mais les quatre amis restent actifs. Ils font du porte à porte auprès des municipaux de l’époque, participent à un préconseil, s’expriment au débat des syndics (M. Leuenberger et M. Kunze), remettent la compresse lors du forum des jeunes du 9 novembre 2011.

Puis, Jovanka Favre, en charge du social, prend l’affaire en main en leur expliquant toutes les démarches à entreprendre, dont notamment créer une association. «13-73 skatepark» a vu le jour, avec des statuts en bonne et due forme, et a pu bénéficier d’un don du Groupe Intérêt et Jeunesse. De leur propre initiative, ces jeunes ont organisé une journée d’information au public au printemps dernier en l’agrémentant de hot-dogs. Le 16 juin 2012 est une date marquante avec l’acceptation du projet par le Conseil communal. En accord avec les autorités et afin de diminuer les frais, les champions de la rampe doivent mettre la main à la pâte dans le montage, vissage et pose des modules. Certains ont pris des jours de congé, d’autres, occupés par leurs études, surveillent activement l’avancée des travaux.

Le sérieux dont a fait preuve cette équipe a convaincu un sponsor, Knight Rider d’Estavayer, et certaines communes qui aimeraient les rencontrer. Mais leur souci premier est de faire vivre leur site en l’entretenant et en le rendant convivial soit avec une aire de pique-nique, des cours ou des contests (concours).

Consécration officielle

Les habitants et la Municipalité de Chavornay ont répondu présents à l’inauguration samedi 29 septembre. Brigitte Court a mené la partie officielle dans une ambiance décontractée, mais avec beaucoup de sérieux en remerciant les autorités et toutes les personnes impliquées dans cette belle aventure. Les conseils de sécurité que requiert ce genre d’endroit ont été rappelés: le port du casque, le public doit rester à l’extérieur de l’enceinte et les déchets mis dans les poubelles prévues à cet effet.

Le comité de l’association a annoncé plusieurs événements comme le repas de soutien et l’assemblée générale prévus en 2013. Mais pour l’heure, ils lançaient un concours sous forme de mise. Chacun devait estimer le nombre de boulons utilisés pour la petite rampe. Les résultats seront communiqués ultérieurement.
Jason a relaté les deux jours d’assemblage des modules, des panneaux, des armatures et des barrières. Il a été pointilleux sur la volonté de tous que l’endroit reste propre par respect non seulement pour la planète mais également et surtout pour la sécurité des utilisateurs. Vertical, fournisseur du matériel, était représenté par Paul Heuberger, qui a conseillé et étroitement collaboré avec les jeunes dans les choix à faire selon leurs besoins. Le groupe de hip hop, N2S, a fait une prestation de haute qualité sous la direction de Lucien Agassis.

Le site a été officiellement ouvert par Jovanka Favre et Christian Kunze, syndic de Chavornay, ce qui aurait permis aux personnes présentes d’admirer les talents de Pablo en skate et de Jean-Paul en trottinette. Ces deux démonstrations ont dû être annulées en raison d’une météo pluvieuse. Malgré la frustration ambiante, la manifestation s’est conclue par une collation généreuse et des félicitations pour toute cette entreprise.