Infographie source Beauverd & Halter Architectes Sàrl/AA: l’immeuble tel qu’il devrait apparaître au terme des travaux de réaffectation.

Chavornay: enfin un centre de vie enfantine

Pour sa première séance de l’année, le jeudi 1er mai passé, le Conseil communal avait quelques points de l’ordre du jour qui n’étaient pas courus d’avance et les débats ont été plutôt soutenus.

Les communications et les questions

Le village a atteint, le 1er avril dernier, les 4 000 habitants, ce qui lui permet de se gratifier du statut des 10% d’agglomérations vaudoises qui atteignent ce chiffre. Le 10 mai prochain, le 4 000e habitant sera fêté lors de la réception des nouveaux citoyens.

Après les démissions simultanées des deux membres de la commission CISEROC, il apparaît qu’un malaise s’est installé dans les fonctionnements de ladite commission, malgré tout, deux autres membres ont courageusement accepté le mandat.

Le Conseil a également accepté une résolution encourageant la municipalité dans la démarche d’opposition au plan partiel d’affection «Gruvatiez-En-Lavegny» et la zone future «Pôle Sud» à Orbe, dont l’enquête court jusqu’au 15 mai (voir l’Omnibus N° 415 du 2 mai).

À part quelques demandes, notamment de procéder à des réparations à l’église, d’installer un WiFi libre d’accès dans la salle du Conseil et sur les problèmes de réception des emails, émis par la Municipalité, destinés aux conseillers, les discussions ont doucement pris fin.

Les décisions

Assorti de trois amendements, dont deux ont été refusés, un centre de vie enfantine installé dans l’immeuble du Vieux Battoir sera créé et fonctionnel pour le printemps 2015. Ce centre, d’un total devisé à Fr. 2 081 000.– auquel il faudra ajouter Fr. 60 000.– pour l’ascenseur, pourra accueillir dans un premier temps, 44 enfants de 0 à 30 mois et à terme pourrait recueillir 22 enfants de plus. Les charges d’amortissement seraient contrebalancées à presque 90% par le loyer payé par l’AJOVAL.

Enfin, le toit de la buvette du Football Club de Chavornay sera réparé pour un total de Fr. 51 400.–. dont une partie sera compensée par le travail des membres du FCC, ramenant la facture à Fr. 48 000.–.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire