Olivier Thibaud et Pierre-André Basset, sous les yeux attentifs de l’Abbé-président Michel Duvillard et du Greffier Dominique Tréhan, expliquent à l’assemblée le degré d’usure de la bannière.

Abbaye «Union et Paix»: les finances à l’ordre du jour

Olivier Thibaud et Pierre-André Basset, sous les yeux attentifs de l’Abbé-président Michel Duvillard et du Greffier Dominique Tréhan, expliquent à l’assemblée  le degré d’usure de la bannière.

Olivier Thibaud et Pierre-André Basset, sous les yeux attentifs de l’Abbé-président Michel Duvillard et du Greffier Dominique Tréhan, expliquent à l’assemblée le degré d’usure de la bannière.

Avec une précision toute suisse, le vendredi 2 mars dernier, l’Abbé-président Michel Duvillard a ouvert la 93e assemblée générale de l’Abbaye Union et Paix. La soirée s’est déroulée dans une ambiance amicale devant 48 membres, deux anciens Abbés-présidents (Daniel Malherbe et Didier Lombardet) et deux membres de la Municipalité (Pascal Desponds et Didier Lombardet).

Après la lecture du PV de l’assemblée du 4 mars 2011 par Dominique Tréhan, le bref rapport de l’Abbé-président a fait état des prochaines fêtes de l’Abbaye les 7, 8 et 9 juillet prochains à la salle polyvalente, dont les préparatifs vont bon train.

Le caissier, Olivier Thibaud, a ensuite présenté des comptes, selon lui, si rationnels que l’agape qui accompagnait la vérification a mis plus de temps que le bouclement et le contrôle proprement dit. Il fut suivi du rapport des vérificateurs et de la nomination de la commission de vérification pour le prochain exercice.

Si aucune démission de membre de l’Abbaye n’est parvenue à l’Abbé-président, Pascal Desponds a émis son souhait de quitter le Conseil, faisant ainsi de Michel Duvillard le doyen du comité. C’est Alain Schlaefli, élu à l’unanimité, qui fait donc son entrée au Conseil.

Pour la fête 2012, le prix de la carte se montera à Fr. 160.– et le Conseil rappelle que ce sont surtout les boissons qui amènent de l’argent dans la caisse et recommande dès lors de lever son verre aussi souvent que possible, tout en restant raisonnable.

Dans son rapport budgétaire, le caissier propose de maintenir les cotisations à Fr. 30.– par année, mais suggère un supplément provisoire de Fr. 20.– par année en prévision d’un fonds pour le 100e anniversaire qui aura lieu en 2019. Il sera prévu dans ce fonds des montants pour la fête proprement dite et, ce qui a amené une vive discussion parmi les membres, le remplacement de la bannière dont le tissu ne tiendrait plus que par enchantement.

Cependant, ces contributions ne suffiront pas pour le 100ème anniversaire et il faudra trouver d’autres montants pour financer le tout. C’est pour cela qu’un bal est organisé le 5 mai 2012 à la salle polyvalente pour amener quelques sous dans la caisse, pour ce jubilé.

En conclusion, le Conseil et les membres de l’assemblée donnent rendez-vous à la population de Chavornay, le 5 mai 2012 pour un bal à la salle polyvalente et les 7, 8 et 9 juillet prochains pour la fête de l’Abbaye «Union et Paix» dans cette même salle.

Photo Pierre Pellaton