Pierre-Alain Urfer, président du comité d’organisation.

Champvent: une belle fête se prépare

Pierre-Alain Urfer, président du comité d’organisation.

Pierre-Alain Urfer, président du comité d’organisation.

Sachant que son village fêterait mille ans d’existence en 2011, la municipalité avait pris l’initiative de poser sa candidature pour l’organisation de l’assemblée générale de l’Union des Communes Vaudoises (UCV).

C’était à Mézières en 2008, qu’elle demandait à voir le cahier des charges mais, à la suite d’une mésentente, étant seule candidate, elle s’est vue directement attribuer la manifestation. Dès lors sans désemparer, un comité d’organisation de dix-huit personnes, issues des sociétés locales, se mettait en place sous la présidence du municipal et agriculteur Pierre-Alain Urfer.

Ouverture au monde

Dans un premier temps, le comité avait songé à organiser la Schubertiade puisque le village avait mis sur pied la première manifestation du genre en 1978. Malheureusement, la localité ne possède pas assez d’infrastructures par rapport au nouveau cahier des charges. Il a fallu alors choisir une autre thématique et c’est l’ouverture au monde qui a été retenue sur la base des anneaux olympiques. «Nous avons cherché des sociétés qui étaient prêtes à jouer le jeu mais nous n’avons pas trouvé de groupement capable de représenter l’Océanie. Finalement, nous nous sommes arrêtés au Vietnam pour l’Asie, au Burkina Faso pour l’Afrique, au Brésil et à la Colombie pour l’Amérique et au Portugal et à la Suisse pour l’Europe. Ces différents pays seront autonomes dans la fête et offriront des repas typiques ainsi que des spectacles dont le programme est à découvrir sur le site www.1000ans.ch».

Du foot et l’UCV

La fête durera quatre jours, du 23 au 26 juin. Tout commencera le jeudi avec la traditionnelle assemblée générale des Paysannes Vaudoises qui sera suivie d’un repas. Dans le même temps, les stands ouvriront leurs portes comme cela sera le cas durant les quatre jours. Un tournoi de pétanque par triplettes complétera la fin de journée. Le lendemain, la soirée sera marquée par un match de gala entre les footballeurs de Sion et d’Yverdon. C’est le samedi que Champvent accueillera les délégués de plus de 300 communes du canton. L’assemblée générale de l’UCV se tiendra le matin à Baulmes, village qui sera rallié par train ou par des bus qui feront aussi la navette entre les deux villages. Les municipaux qui ne prendront pas part à l’AG auront l’occasion de visiter une quinzaine de lieux de la région pour se retrouver à midi pour le repas qui sera servi à deux mille personnes.

Trial et Alain Morisod

Dans l’après-midi, en dehors des guinguettes traditionnelles, les visiteurs pourront assister aux qualifications pour une manche de la Coupe du Monde de trial à vélo. Une manifestation qui a failli échapper à Champvent malgré les promesses de l’Union Cycliste Internationale. En effet, l’UCI avait omis d’inscrire la localité dans le programme 2011 comme promis. Finalement, un arrangement a pu être trouvé avec la cité italienne qui avait reçu initialement cette épreuve. En soirée, c’est un grand bal avec Alain Morisod qui sera précédé d’un repas durant lequel 2000 convives sont attendus pour autant qu’ils aient pris la précaution de s’inscrire auprès de Ticket Corner (Fr. 64.- pour le repas et le bal ou Fr. 48.- pour seulement le bal).

Pour les familles

Le dimanche matin, on disputera les finales de cette compétition de trial et l’après-midi sera consacrée aux enfants avec des prestations sportives et culturelles ainsi qu’avec la venue de Gaetan qui est en passe de supplanter Henri Dès dans l’esprit des enfants. En précisant que les organisateurs ont voulu mettre l’accent sur les familles et la jeunesse, notamment en offrant la gratuité pour la plupart des animations. Le programme sera donc copieux durant ces quatre jours et Champvent se réjouit d’accueillir tout le canton pour son millénaire qui s’annonce somptueux.

Les soucis du comité

On ajoutera que le volet environnemental n’a pas été négligé puisque tous les récipients seront recyclables et que la vaisselle biodégradable sera déversée dans le compost communal. Les autres soucis importants du comité d’organisation ont été d’abord le financement de la manifestation (plus d’un demi-million de budget) en évitant de perturber les comptes de la commune. La démagogie sécuritaire a exigé un déploiement de divers partenaires pour garantir la fête, de la Protection Civile, à la Police, en passant par une société privée de sécurité ou par les samaritains.

Il a même fallu prévoir une ambulance particulière au cas où le Conseiller Fédéral Ueli Maurer, qui sera présent dans la matinée du samedi, serait victime d’un problème de santé. Enfin, le renforcement de la puissance électrique a été l’un des autres points cruciaux pour faire fonctionner toutes les installations qui se trouveront à proximité du terrain de football, centre névralgique de la fête qui s’annonce belle et sur laquelle nous reviendrons en temps voulu.

Photo Pierre Mercier