La nouvelle Municipalité de Champvent, avec de gauche à droite Cyril Urfer, Nicolas Perret, José Lambelet, Olivier Poncet et François Nicole.

Champvent: première Municipalité de communes fusionnées

La nouvelle Municipalité de Champvent, avec de gauche à droite Cyril Urfer, Nicolas Perret, José Lambelet, Olivier Poncet et François Nicole.

La nouvelle Municipalité de Champvent, avec de gauche à droite Cyril Urfer, Nicolas Perret, José Lambelet, Olivier Poncet et François Nicole.

On se souvient qu’à l’automne de l’an passé, les citoyennes et citoyens des trois villages de Champvent, Essert-sous-Champvent et Villars-sous-Champvent avaient littéralement plébiscité par un vote quasi soviétique, à 96.4%, la fusion de leurs trois communes.

En vertu des dispositions transitoires en vigueur dans ce genre de cas, les élections communales dans ces trois communes, dont la fusion sera effective au 1er janvier 2012 n’ont pas eu lieu comme dans les autres communes vaudoises au mois de mars, mais ont été retardées au dimanche 4 septembre 2011.

Un dimanche durant lequel, pour une ultime fois séparés lors d’une élection, chacun des villages a élu la future Municipalité de Champvent fusionnée. On relèvera que la convention de fusion de communes prévoyait que, lors de la première élection des autorités, et pour garantir un respect des minorités, chaque petite commune aurait droit à un membre au Conseil municipal, Champvent gardant de son côté trois membres. C’est donc en fonction de cette règle que se sont déroulées les élections de dimanche passé.

Cinq candidats pour cinq places

On ne peut pas dire que les prétendants à la fonction de membre du Conseil municipal se soient bousculés: il y avait en effet autant de sièges à repourvoir que de candidats. Et chaque candidat a été confortablement élu au premier tour, soit à la majorité absolue des suffrages valables exprimés dans sa commune. A Essert-sous-Champvent, Nicolas Perret, municipal sortant a été élu par 43 voix sur 49 suffrages exprimés.

A Villars-sous-Champvent, Cyril Urfer, syndic sortant, a été élu municipal de la nouvelle commune par 28 voix sur 31 suffrages exprimés. A Champvent même, les sortants ont obtenu les résultats suivants: François Nicole 133 voix, Olivier Poncet 125 voix et José Lambelet 99 voix. Le tout sur un total de suffrages exprimés de 155. Globalement, la participation s’est élevée de 66 à 69% selon la commune concernée. Pour la fonction de syndic, seul Olivier Poncet était en lice. Il a donc été élu tacitement à cette fonction qu’il occupe d’ailleurs depuis déjà un certain nombre d’années.

Les membres de la nouvelle Municipalité se réjouissent de cette élection en bloc. Ils sont aussi impatients de mettre en œuvre une politique commune pour les trois villages. Le syndic élu Olivier Poncet «se réjouit de ce bon résultat et de la participation très satisfaisante de la population».

Cyril Urfer de son côté pense que «la participation aurait peut-être pu être encore meilleure si le matériel de vote communal n’avait pas été envoyé dans la même enveloppe que son homologue cantonal: certains ne voulant pas voter pour les consultations cantonales ont peut-être jeté l’enveloppe entière», suggérait-il sur le pas de la porte de la salle communale dans laquelle un verre de l’amitié et de l’unification était servi pour tous, accompagné d’un repas bien sympathique.

Photo Olivier Gfeller