Une Multipress Eco de ce genre sera installée à Essert-sous-Champvent.

Champvent: chiffres et déchets

Une Multipress Eco de ce genre sera installée  à Essert-sous-Champvent.

Une Multipress Eco de ce genre sera installée
à Essert-sous-Champvent.

Mardi 19 juin, plus de 50 habitants de la nouvelle commune ont transpiré pour adopter les comptes de Villars, d’Essert et de Champvent. En effet, ces trois villages ont présenté leurs comptes communaux pour la dernière fois, vu que 2012, ne verra plus qu’une comptabilité.

Tout d’abord l’assemblée a accepté les comptes, de l’Association Champvent-Essert-Villars pour la gestion de la station d’épuration, qui se bouclent avec une perte nette de Fr. 48 221.15.

Le village de Villars, avec de gros travaux réalisés sur le chemin du Croze, boucle ses comptes 2011 avec un excédent de charges de Fr. 26 838.41.
Essert a remis en état sa place de jeux pour Fr. 17 946.– et l’exercice se termine avec un bénéfice net de Fr. 7 099.25.

Champvent, malgré des frais pour le livre sur le village, les travaux sur le terrain de foot, au battoir, à la déchetterie et à la station de pompage, les comptes présentent un excédent de produits de Fr. 6 070.29. Tous ces comptes ont été acceptés.

Gestion des déchets

Actuellement Champvent facture une taxe au poids, alors que Essert et Villars ont une taxe au sac.

La proposition de la taxe au poids sur toute la commune est âprement discutée, mais finalement acceptée par l’assemblée. Une benne compactante sera installée à Essert et les habitants de Villars devront, à l’avenir, déposer les sacs de déchets ménagers à Essert ou à Champvent. La déchetterie d’Essert reste ouverte, sauf pour les objets encombrants, qui devront être acheminés à Champvent.

Eau, jeux etc.

Le bureau est reconduit et les discussions suivantes tournent autour de l’eau potable du captage du Pré-doux, qui a un goût et une couleur douteux. Elle reste consommable et est analysée 12 x/an. Le captage actuel doit être remplacé rapidement, c’est pourquoi les essais de forage continuent cet été.
Le syndic, Olivier Poncet, a encore signalé la présence dans les villages, de rôdeurs et recommandé à ses concitoyens d’être vigilants, également sur les entreprises itinérantes de «démoussage» des toitures qui utilisent des produits trop toxiques.

Une dernière offre a été faite concernant la création d’une cantine scolaire (lundis et jeudis) dès la rentrée. Les inscriptions sont ouvertes.

Photo Marianne Kurth