© Didier Deriaz Niger 1985

Le photographe Didier Deriaz expose à Champittet

En évoquant avec un paysan vaudois la disparité qui existe entre le paysan de chez nous et le cultivateur d’Afrique ou d’Amérique latine, Didier Deriaz, photographe à Baulmes, a entendu cette réplique fulgurante : «Tu confonds tout, ce n’est pas le même contexte, on ne peut pas comparer agriculture suisse et agriculture du Tiers Monde».

Cette remarque a perturbé Didier quelque temps, il y a réfléchi longtemps et est arrivé à une conclusion toute simple : même avec ces disparités scandaleuses, le cultivateur qui laboure sa terre en Suisse ou au Mali a de la peine à joindre les deux bouts.

L’idée a alors germé de collecter les photos prises dès les années 70 en Afrique ou en Amérique latine et de les comparer avec des clichés pris récemment dans le Nord Vaudois. Ces magnifiques photographies sont exposées sur les murs du Centre Pro Natura de Champ-Pittet jusqu’au 3 mai prochain (du mardi au dimanche de 10 h. à 17 h. 30).

Et le contraste est saisissant entre les semailles sur le terroir baulméran en 2013 et la mise en terre des graines de sorgho au Niger il y a 30 ans. Le travail n’est pas le même lorsqu’on voit la riche prairie suisse et le sol sec et craquelé du paysan tchadien. On en a une preuve supplémentaire en prenant conscience du labour communautaire (un pour tous, tous pour un !) au Niger et celui du paysan suisse qui tourne seul des hectares de terre avec sa charrue à quatre socs.
Ces superbes photos tirées sur papier granuleux nous font prendre conscience qu’une paysanne africaine utilise des outils qu’on ne rencontre plus chez nous que dans les musées et que cette paysanne suisse de moyenne montagne utilise un souffleur à moteur (le même que celui des cantonniers pour chasser les feuilles en automne) pour mettre son foin en andains.

Nous retiendrons également ces très beaux visages de personnes prises en plein travail ou en posant qui démontrent qu’ici comme ailleurs elles exercent un métier vraiment valorisant.

"Le photographe Didier Deriaz expose à Champittet", 5 out of 5 based on 1 ratings.