Une partie des nouveaux habitants écoute le syndic Julien Cuérel

Il y a plus de 10 000 ans que Baulmes est habité

Une partie des nouveaux habitants écoute le syndic Julien Cuérel

Une partie des nouveaux habitants écoute le syndic Julien Cuérel

C’est à la salle des fêtes que les autorités de Baulmes recevaient jeudi soir passé les nouveaux habitants de la commune et les nouveaux citoyens. Une cinquantaine de personnes avaient répondu présentes et ont pu entendre le syndic Julien Cuérel leur décrire les avantages indiscutables attachés à la commune. Elle comprend encore des commerces de proximité des gares, des possibilités de pratiquer les sports d’été ou d’hiver; elle offre encore les services d’un médecin et d’un bureau de poste, «c’est un peu la ville à la campagne, mais sans les inconvénients de la ville» précisera encore le syndic.

Une présentation des membres de l’exécutif, de la bibliothèque et du personnel du greffe communal a été faite et le président du conseil communal Marc von Ow a encouragé la population à participer à la vie citoyenne et à s’investir dans les sociétés locales en fonction des goûts de chacun. Le syndic a rappelé aussi que Baulmes était une cité très ancienne, tirant son nom de l’appellation latine des grottes ou abris situés au-dessus du village et qui étaient habités il y a déjà 10 000 ans. 2012 a vu parvenir à leur majorité 17 nouveaux citoyens, dont quelques-uns ont pu prendre part à la manifestation. On a pu les entendre et les voir se présenter, de même que toutes les nouvelles familles de Baulmérans d’adoption. C’est ensuite devant un buffet alléchant et un apéritif convivial que chacun a pu faire mieux connaissance avec son nouveau concitoyen ou approcher les édiles locaux.

À noter encore que la population de Baulmes, qui a atteint le chiffre symbolique de 1 000 habitants en 2012, a vu 63 départs durant l’année pour un peu plus d’une centaine d’arrivées. Une progression maîtrisée, mais qui continue.

Photo Olivier Gfeller