A gauche, Jean-Louis Grivet et le nouveau président Charles-Henri De Luze.

Baulmes: sous le signe du grand coq

A gauche, Jean-Louis Grivet et le nouveau président Charles-Henri De Luze.

A gauche, Jean-Louis Grivet et le nouveau président Charles-Henri De Luze.


Saint Hubert patron des chasseurs planait sur Baulmes

Ce ne sont pas moins de 420 membres représentants des vingt sections de la Diana, fédération cantonale des sociétés de chasse qui tenaient assemblée le 12 mars dernier dans une grande salle de Baulmes archicomble.

Organisée de main de maître par les sections Diana de Sainte-Croix, Yverdon-les-Bains et Orbe, cette assemblée de longue haleine a permis au président Jean-Louis Grivet de saluer la présence et donner la parole au syndic de Baulmes Julien Cuérel, au conseiller national J.P Grin et à la conseillère d’Etat en charge du Département de la sécurité et de l’environnement, Jacqueline de Quattro, ainsi qu’à Daniel Piquilloud pour récompenser les meilleurs du concours «intercantonal» des trophées concernant chamois, chevreuils, sangliers et cerfs elaphe.

Cette réunion était aussi l’occasion de féliciter les membres méritants, remettre diplômes de gardiennage, récompenses et honorariat, ainsi que d’entendre les longs rapports des multiples commissions, petit et grand gibier, biotopes, presse et info, dégâts du gibier.

Nouveau président

Lors des élections statutaires, Jean-Louis Grivet, président sortant de charge, passe la main après huit ans d’une présidence pleine et enrichissante. Il a été remplacé par Charles-Henri De Luze. Philippe Duperrex prend la charge du secrétariat, et, dans l’élan, Jean-Louis Grivet est nommé président d’honneur de la Fédération des sections vaudoises de la Diana.

En marge des discussions sur le nouveau plan quinquennal, la prédation inquiétante du lynx et multiples interventions avisées, il faut citer la magistrale prestation de sonnerie des trompes de chasse, qui a fait passer un frisson dans l’échine des amateurs cynégétiques.

Cette imposante assemblée s’est terminée par le tirage au sort des billets d’une tombola hors du commun, plus de trente mille francs de lots, se lisaient la joie et la satisfaction sur les visages d’ardents défenseurs des valeurs en Saint Hubert.

Photo Alain Michaud