Vue de Baulmes

Baulmes: foot et gestion au conseil

Vue de Baulmes

Vue de Baulmes

Mercredi soir passé, le Conseil communal de Baulmes tenait l’une de ses dernières séances de la législature. Avec au menu plusieurs rapports et préavis, mais une première partie consacrée aux nombreuses communications de la Municipalité.

Ces dernières ont toutes été transmises par le syndic Julien Cuérel, qui a notamment rappelé qu’une nouvelle benne provisoire avait été posée à la déchetterie, en attendant son réaménagement planifié, que le chauffage à bois avait réalisé un exercice bénéficiaire d’environ Fr. 25’000.—et que l’étude générale de réorganisation du territoire communal touchait à sa fin : une séance d’information publique à son sujet est prévue le 15 juin.

Le serpent de mer du FC Baulmes semble toucher à sa fin, la faillite du club devant en principe être bientôt clôturée et la convention avec la Commune n’ayant, bien entendu, pas été renouvelée.

Gestion communale

Le Conseil a pu prendre connaissance de deux rapports de la commission de gestion. Le premier relatif à la tournée de plaine usuelle, qui a fait l’objet de quelques observations dont la Municipalité tiendra compte. Notamment en ce qui concerne les exigences à mettre en oeuvre lors des réaménagements de routes après des fouilles, auxquelles des entreprises ont travaillé pour le compte de particuliers et qui souvent ne correspondent pas aux règles de l’art.

Et aussi en ce qui concerne le souhait maintes fois exprimé de réétudier l’éclairage public du village avec une solution plus moderne, plus écologique et plus économique. Sur ce point, le syndic a rappelé qu’une étude d’experts avait conclu en 2009 que la seule mesure économiquement viable était le changement d’ampoules, auquel il a été ou va être procédé. Les comptes 2010 de la Commune ont été déposés à l’examen de la commission des finances qui rapportera dans une séance ultérieure.

Un rapport positif sur la gestion administrative communale a été lu, mais n’a pas fait l‘objet d’un vote, faute pour ce dernier point d’avoir été formellement porté à l’ordre du jour.

Photo Olivier Gfeller