Les rois et les reines paradent.

Baulmes: Fête de l’Abbaye, la tradition

L’Abbaye, fondée en 1595, est l’une des plus anciennes du canton et déploie ses fastes tous les deux ans. Et même si elle n’est plus aussi courue qu’autrefois, le comité, dirigé par l’Abbé Président Marc von Ow, ne ménage ni son temps, ni ses efforts pour attirer les fidèles d’ici et d’ailleurs.

Une reine et des rois

Lors du banquet dominical, le roi de la fête est désigné et, comme il y a deux ans, Laurent Dubuis s’est montré le meilleur à l’addition de toutes les cibles. Les autres rois ont été sacrés samedi soir avant la parade dans les rues du village. Gilles Deriaz et Melissa von Ow ont été les meilleurs à la cible société, Laurent Dubuis aux cibles Bonheur et Papegay (Benoît Perusset, couronné), et Alain Roy à la cible Contornet. Chez les enfants, Valentine Mattei, Marlène André et Diego Alvarez ont démontré de réels talents.

Le cortège

Le moment le plus attendu est le cortège qui défile par deux fois dans les rues du village. Les sociétés, les écoles, quelques privés se mobilisent de nombreuses heures avant l’événement pour proposer aux spectateurs des groupes et chars drôles et attrayants, défilant au rythme des notes égrenées par quelques fanfares.

"Baulmes: Fête de l’Abbaye, la tradition", 5 out of 5 based on 1 ratings.