Julien Cuérel, syndic de Baulmes.

Baulmes: départ à Sainte-Croix

Julien Cuérel, syndic de Baulmes.

Julien Cuérel, syndic de Baulmes.

La Municipalité de Baulmes a décidé qu’à l’avenir, les élèves du secondaire de son village poursuivront leurs études à Sainte-Croix. Cela sera définitivement le cas pour l’année 2015-16. A entendre le syndic Julien Cuérel, ce sont également des problèmes économiques qui sont à la base de cette future démission de l’Asibco. «Actuellement, les jeunes qui se rendent à Orbe, coûtent individuellement un millier de francs à la communauté, à cause des transports. En allant sur le balcon du Jura, nous paierons seulement l’abonnement de train personnel qui coûte Fr. 600.– à l’année. Si l’on sait qu’une quarantaine d’enfants feront le trajet, vous pouvez calculer l’économie réalisée. En plus, les primaires suivront l’école à Baulmes avec ceux de Vuiteboeuf qui nous suivent dans l’ensemble de la démarche».

Fin probable de l’Asibco

Lors de la reprise, en août 2013, les élèves de neuvième année (antépénultième du parcours scolaire) de Baulmes et Vuiteboeuf iront déjà à Sainte Croix puisqu’ils entameront le nouveau régime secondaire imposé par la LEO (loi de l’école obligatoire). Toujours à propos de l’été prochain, Baulmes ne pourra pas nourrir les élèves qui devront suivre les cours au village.

Quant aux localités de l’autre côté de la plaine de l’Orbe, elles projettent de former elles aussi une association scolaire indépendante du côté de Chavornay. Enfin, Orbe a fait savoir qu’elle est favorable à la dissolution de l’Asibco et recueillera les enfants de son cercle (Agiez, Arnex, Montcherand, Rances et Valeyres) auxquels devraient se joindre les jeunes de L’Abergement, Les Clées, Lignerolle et Sergey. Dans l’attente de la décision de Champvent qui n’a pas encore fait part de son choix.

Photo Pierre Mercier