Denis Tschannen, Rémy Perrin, Carole Glauser, Christian Bavaud et Henri Germond, les Urbigènes entourent les vainqueurs d’Ependes.

Battue en finale

Denis Tschannen, Rémy Perrin, Carole Glauser, Christian Bavaud et Henri Germond, les Urbigènes entourent les vainqueurs d’Ependes.

Denis Tschannen, Rémy Perrin, Carole Glauser, Christian Bavaud et Henri Germond, les Urbigènes entourent les vainqueurs d’Ependes.

La délégation urbigène a fort bien défendu les couleurs de la localité dans cette compétition sympathique et amicale, organisée par le journal «La Région». Au premier tour, l’équipe formée d’Henri Germond, Pierre Mercier et Arnold Poot a éliminé les représentants de Baulmes.

Retenus par des obligations politiques par la suite, le trio a été remplacé par les conseillers communaux Manuel Fucinos, Guido Roelfstra et Denis Tschannen. Après une erreur de comptage, Orbe obtenait son billet pour la finale au détriment de Pomy et Chamblon. Lors de cette ultime confrontation, les Urbigènes ont été défaits par Ependes.

La mère de James Bond décisive

C’est dans les dernières questions à cinq points de cette finale qu’Orbe a plié l’échine. Qu’ils n’aient pas su que Xavier Margairaz était le seul joueur du Nord vaudois à avoir participé à une Coupe du Monde (Allemagne 2006) eut été encore pardonnable. Mais dire que Nyon est la deuxième ville du Canton alors que c’est Yverdon l’est moins. Toutefois, le coup d’assommoir est venu de la municipale Carole Glauser qui savait que la mère fictive de James Bond était yverdonnoise (Monique Delacroix) dans l’imaginaire de Ian Fleming.

Les représentants d’Ependes ont donc remporté le trophée que ces derniers ont fêté avec les Urbigènes, en toute amitié. Plaisanterie mise à part, cette compétition a permis aux uns et aux autres de se connaître un peu mieux dans une atmosphère loin d’être guerrière !