De jeunes nouveaux habitants rapidement intégrés.

Ballaigues: rencontre entre nouveaux et anciens

De jeunes nouveaux habitants rapidement intégrés.

De jeunes nouveaux habitants rapidement intégrés.


Augmentation lente de la population à Ballaigues

Vendredi soir, au Cevi de Ballaigues, a eu lieu la traditionnelle petite fête donnée par la commune à l’occasion de l’accueil annuel des nouveaux habitants. Une grande partie de ces derniers avaient décidé de prendre part à l’évènement, alors que, sous la conduite du syndic Raphaël Darbellay, c’est une municipalité in corpore accompagnée de l’ensemble des employés communaux qui avait fait le déplacement.

Au plan des chiffres, la commune compte 929 habitants au 31 décembre 2010, soit une augmentation nette d’un peu plus d’une vingtaine. Il s’agit d’un accroissement légèrement en hausse par rapport aux années précédentes, le signe peut-être d’une plus grande mobilité que celle qu’on rencontrait par le passé : plus de 70 personnes ont en effet quitté le village durant l’année 2010 et 93 s’y sont installées.

Mobilité parfois forcée

Une mobilité sur laquelle le syndic Raphaël Darbellay est revenu dans son allocution de bienvenue, en rappelant que «souvent, de nos jours, les déménagements sont le résultat d’une nouvelle orientation professionnelle, parfois volontaire, mais parfois aussi forcée par les circonstances». Poursuivant sur ce thème et sur celui de l’intégration, le syndic a tenu à relever que parfois, cette dernière peut sembler plus difficile à certains qu’à d’autres et qu’en toutes hypothèses, il s’agit d’un exercice délicat.

«D’aucuns s’établissent à Ballaigues dans l’intention d’y demeurer à long terme. D’autres n’y font qu’un passage dicté par des considérations professionnelles et dont ils savent, à l’avance, qu’il ne se poursuivra pas sur une ou des dizaines d’années» a encore ajouté le syndic.
Mais, quels que soient les motifs de leur arrivée, les nouveaux habitants ont pu converser librement autour d’un verre et d’un buffet, faire connaissance avec leurs nouvelles autorités ainsi qu’avec une partie non négligeable de la population qui avait fait le déplacement, elle aussi dans un souci d’intégrer les nouveaux venus dans les meilleures conditions possibles.

Photo Olivier Gfeller