Ballaigues: chiffres noirs pour 2011

Lundi soir, le Conseil communal de Ballaigues tenait séance sous la présidence de Daniel Bourgeois avec comme objet principal à l’ordre du jour l’examen des comptes annuels 2011. «Une excellente année», comme la qualifiera la Municipalité dans son préavis, qui y voit un effet enfin positif des nouvelles dispositions sur la péréquation intercommunale.

L’excédent de recettes de l’ordre de Fr. 50 000.– sur un total de recettes et dépenses de 10.1 millions de francs est à relativiser, dans la mesure où ce résultat comptable cache une attribution préalable aux provisions et amortissements de plusieurs centaines de milliers de francs. La commission de gestion chargée de rapporter sur cet objet a noté la transparence et l’excellente tenue des comptes et la gestion financière tout à fait adéquate de l’exécutif pour l’exercice en question. A relever aussi que la marge d’autofinancement, qui avait fondu en 2010, est repassée en 2011 à des niveaux tout à fait satisfaisants.

Éclairage public aux nouvelles normes

En 2015, les anciens lampadaires trop gourmands en énergie et trop polluants devront avoir disparu. Ballaigues tiendra ce délai légal, puisque le remplacement d’une série de douze lampadaires a été approuvée hier soir, pour un total de Fr. 121 000.– , ceci sur un des derniers tronçons de la commune qui n’est pas équipé de dispositifs d’éclairage public aux nouvelles normes.

Élections et sécurité

Le Conseil a procédé au renouvellement partiel du bureau. Son président, Daniel Bourgeois, a été brillamment réélu pour une année de fonction supplémentaire, ainsi qu’il est d’usage à Ballaigues. La commission de gestion a elle aussi été rajeunie. Raymond Durussel a informé le Conseil au sujet de l’introduction du concept Police Population qui va se faire progressivement, suite à l’approbation massive de la population et à la séance d’introduction qui a eu lieu avec la police cantonale il y a quelques jours. «Nous n’aurons pas de présence supplémentaire de policiers en uniforme à Ballaigues, mais le système, qui demandera une entraide entre les habitants, devrait permettre de mieux se préparer en cas de vague annoncée d’incivilités ou de cambriolages» a-t-il précisé.

De son côté, le syndic Raphaël Darbellay a déploré que certains usagers fassent fi du bouclage de la Vieille Route suite à l’accident mortel en contournant les obstacles tout simplement à travers champs: «du mépris pour les règles posées et pour la sécurité», précisera-t-il.

Photo Olivier Gfeller