De face au centre Bernard Gauthey explique ses crus à des visiteurs.

Caves ouvertes 2011: une halte à Arnex chez Bernard Gauthey

 

De face au centre Bernard Gauthey explique ses crus à des visiteurs.

De face au centre Bernard Gauthey explique ses crus à des visiteurs.

Pour la deuxième année consécutive, les cinq régions AOC du canton ont organisé le week-end passé une opération «Caves ouvertes vaudoises». L’occasion pour les nombreux viticulteurs-encaveurs du canton de faire connaître les richesses et la variété de leur production, dans une ambiance conviviale et sympathique.

Pour la région AOC des Côtes de l’Orbe , une bonne quinzaine de producteurs ont participé à l’opération qui a rencontré un franc succès. Il faut dire que l’opération avait été longuement préparée, et qu’un billet CFF spécial et des bus partant d’Yverdon-les-Bains conduisaient les participants dans les villages concernés.

Gamay d’Arcenant

A Arnex-sur-Orbe, plusieurs encaveurs ont joué le jeu. Parmi eux, Bernard et Jacques Gauthey avaient mis les petits plats dans les grands pour accueillir de très nombreux visiteurs qui étaient déjà présents samedi en fin de matinée. Un équipage de deux chevaux tirant une remorque bâchée véhiculait les amateurs d’une cave à une autre.

Bernard Gauthey était ravi de pouvoir présenter sa production, et notamment un Gamay d’Arcenant étonnant et encore très peu fréquent dans nos caves. «Il s’agissait d’une spécialité un peu décriée par le passé» explique-t-il. «Mais je considère qu’il s’agit d’un Gamay plus rustique et plus épicé que le Gamay traditionnel, raison pour laquelle j’aime le travailler, en spécialité.

Il faut dire aussi qu’il aime particulièrement la terre argileuse et molassique du coin». On a aussi pu recevoir à cette occasion la confirmation que les pluies de ces derniers jours ont été très bénéfiques à la vigne. «Tout a environ quatre semaines d’avance et comme on dit en général que la vendange a lieu 100 jours après la fleur, on peut la planifier actuellement pour septembre» a ajouté Bernard Gauthey.

L’occasion de se réjouir à l’avance d’un millésime qui aura déjà vu beaucoup de soleil.

Photo Olivier Gfeller