Arnex: le Préfet dicode

Ambiance particulière au caveau du Domaine de l’Orme, lundi dernier, puisque la Radio Suisse Romande enregistrait l’émission des Dicodeurs pour la semaine du 27 au 31 août. Etienne Roy, préfet du district et initiateur du semi-marathon d’Arnex qui se disputera le 7 septembre, était l’invité des humoristes de la Première. Devant un public réceptif, l’animatrice Laurence Bisang n’a eu aucune peine à chauffer la salle. Soumis aux questions de ces rois du verbe, il n’était pas aisé de faire face aux définitions suggérées pour deviner le sens de mots comme le sokol (survêtement collant de gymnastique) ou le xiang (langue parlée dans certaines parties de la Chine). Par bonheur, les délires de Bruno Coppens, Frédéric Gérard, Thierry Romanens et Pascal Vincent  offraient quelques pistes pour trouver  la bonne réponse, pas toujours évidente. Quatre heures d’enregistrement, entrecoupées par un repas ou le dessert et le café, ont permis aux spectateurs de passer un moment drôle et agréable.

Dans les coulisses de l’émission

Ce que l’on sait moins, c’est comment une émission comme celle-là se prépare. Trois semaines avant le jour J, le régisseur Gérard Mermet fait parvenir une feuille de conduite aux acteurs après un gros travail de recherche. Tout y est indiqué au détail près. Ainsi, le metteur en scène choisit les mots à définir qu’un dicodeur désigné à l’avance défendra. Ses trois autres camarades devront élaborer un sketch personnel qu’ils ne dévoileront à tous qu’au cours de l’émission et qui devra tromper si possible la vigilance de l’invité. Seules les chansons qu’ils interprètent font l’objet d’une petite répétition, deux heures avant le coup d’envoi de l’enregistrement, en compagnie de Sandrine Viglino au clavier. C’est dire le talent des humoristes et cette façon de procéder permet à l’émission de conserver une spontanéité certaine, grâce aussi à la faconde des acteurs.

De retour au studio, la productrice Françoise Jenny aura besoin de deux à trois jours pour découper les cinq séquences quotidiennes. Il faudra y ajouter quelques disques dont un seul est annoncé durant l’enregistrement, les autres prenant place en fonction du temps restant pour combler les 50 minutes d’émission. Comme il s’agira d’intégrer le flash d’information de midi comme Laurence Bisang l’a fait avec  la contribution du public. Alors si vous n’étiez pas à Arnex, il ne vous reste plus qu’à écouter les dicodeurs, la semaine prochaine de lundi à vendredi de 11 h 30 à midi et demie , pour vous amuser et vous détendre en bonne compagnie.


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire