Les Armoiries du village et leurs sources.

Agiez: le déficit augmente

Les Armoiries du village et leurs sources.

Les Armoiries du village et leurs sources.

Budget 2012

Le préavis est présenté par le syndic Philippe Schwendimann, aux revenus Fr. 978 561.– aux charges Fr. 1 009 100.– prévoyant un excédent de charges de Fr. 30 539.–. Cette augmentation est due à la participation aux charges cantonales de la réforme policière, à l’extension de la zone ZU et à l’étude prévue du service des eaux. Ce budget a été accepté avec deux abstentions.

Le plafond d’endettement proposé par la Municipalité est de  Fr. 1 558 894.– pour la législature 2011-2016, ce qui représente par rapport aux revenus un taux de 151%, (le canton autorise un taux de 250%). Une garantie de cautionnement de Fr. 50 000.– a aussi été acceptée par les 45 membres présents du Conseil général.

Service des eaux

La zone ZU a été étendue, pour le moment le taux de nitrate dans l’eau est toujours insatisfaisant, il stagne entre 37/38 mg par litre; la Municipalité espère toutefois que la mise en application de l’extension de celle-ci, portera ses fruits en 2012. Pour la première fois de son histoire, suite à la demande de la Préfecture, une Commission des recours  a été nommée dans le cas où un désaccord sur les règlements communaux se déclarerait.

Collège

Le dépassement du crédit alloué par le Conseil n’est dû qu’à des travaux imprévus sur la vieille structure du bâtiment et à une amenée d’eau sous la salle de Municipalité. L’exécutif a été félicité par un membre du Conseil et applaudi par l’assemblée pour son travail effectué lors de cette rénovation. Les rentrées des loyers (lorsque le dernier appartement sera loué) couvriront l’amortissement et les intérêts de la rénovation.

La salle villageoise

Les locations sont en baisse. Le Refuge: les locations sont nombreuses, malheureusement celui-ci a été (visité) quatre fois cette année, pour dissuader les vandales, des caméras de surveillance sont en cours d’installation sur le bâtiment. Les poids lourds posent toujours des problèmes: en effet ceux-ci sont de nouveaux trop nombreux à emprunter la route de Bretonnières. Le danger qu’ils engendrent a motivé les membres du Conseil à accepter la motion déposée par Philippe Etter.

Cette dernière demande a la Municipalité de réétudier un projet pour freiner la vitesse des véhicules sur la montée du village. De plus, depuis l’entrée en vigueur du nouvel horaire des transports publics, un bus scolaire à été supprimé, de nombreux enfants se rendent à pied au quartier du Moulin pour prendre le bus postal venant d’Arnex. Par contre le passage de cette ligne à Agiez améliore fortement la désserte du village en transports publics.