Depuis la gauche: François Vallotton et Vincent Piguet, tous deux réélus en tant que président et vice-président du conseil.

Agiez: ambiance estivale

Ce jeudi soir-là, la température incitait plus aux grillades qu’aux préavis! Néanmoins, 22 citoyens ont participé au Conseil présidé par François Vallotton. Vincent Perret,vice-président, a dépanné l’assemblée en oeuvrant en tant que secrétaire, au pied levé.

Large adoption des préavis municipaux

Grâce à un budget prudent, les comptes 2014 présentent un bénéfice de l’ordre de Fr. 2 200.– pour des charges et des revenus s’élevant à environ
Fr. 1 340.000.–. Ceux-ci sont acceptés. Puis, place au préavis concernant le règlement communal sur la gestion des déchets. En décembre 2014, le vote avait été reporté à cause de zones d’ombre. A cette séance, la taxe au poids, jugée plus équitable, ainsi que l’octroi d’un crédit de Fr. 78 500.– pour l’achat d’une benne compacteuse sont aisément avalisés par le délibérant. Noëlle Besson, municipale, répond aux diverses interrogations.

On prend les mêmes et on recommence ou presque!

François Vallotton et Vincent Perret, président et vice-président, sont réélus avec enthousiasme et sans aucune concurrence! Elisabeth Zahnd se retirant, Jacques Feniello sera le nouveau secrétaire.
Motion repoussée

Vincent Perret use du droit de motion conféré par le nouveau règlement du Conseil. En substance, il demande à la Municipalité de présenter un plan précis sur les travaux à venir concernant la STEP. Un raccordement à Orbe n’est-il pas à envisager, au vu de la vétusté de l’installation? Une discussion nourrie s’ensuit. La motion sera nettement rejetée, jugée prématurée et inopportune en fin de législature.

A 21 h. 40, François Vallotton souhaite bon été à chacun!