Accordéonistes en bouteilles en remerciements pour le président sortant Philippe Joly et pour 15 ans de comité à Janine Gaudin, sous les yeux du nouveau président: Didier Simond.

Orbe: les accordéonistes vaudois en assemblée

Accordéonistes en bouteilles en remerciements pour le président sortant  Philippe Joly et pour 15 ans de comité à Janine Gaudin,  sous les yeux du nouveau président: Didier Simond.

Accordéonistes en bouteilles en remerciements pour le président sortant Philippe Joly et pour 15 ans de comité à Janine Gaudin, sous les yeux du nouveau président: Didier Simond.

Dimanche 29 janvier, 22 sociétés, sur les 25 membres, étaient présentes au Casino pour la 44e assemblée de la FCVdA, Fédération Cantonale Vaudoise des Accordéonistes. Cette assemblée a été organisée par les Ondins, au lendemain des soirées organisées avec les Sittelles d’Oron-la-Ville, ces deux sociétés sont sous la direction experte de Claudine Haenni.

A la recherche de jeunes…

Comme beaucoup de sociétés, les accordéonistes doivent axer leurs efforts sur le recrutement des jeunes, afin que ne meurent pas des traditions que l’on regrette seulement une fois qu’elles n’existent plus… Cependant on constate que le niveau musical des élèves est élevé lors des concours régionaux ou cantonaux, comme l’a relaté le président Philippe Joly dans son rapport “alphabétique” très imagé. Il a rappelé qu’il reste encore quelques CD “Touches vaudoises”, préparé par 22 sociétés d’accordéonistes vaudoises, en vente sur le site www.fcvda.ch.

Le comité

Philippe Joly, ayant donné sa démission après 10 ans d’activité, est remplacé par Didier Simond, du Bouvreuil de Villars-le-Terroir, au poste de président. Le démissionnaire reçoit le titre de Président d’honneur. Jérémy Schaffner de l’Hirondelle de Prilly est élu au comité et la vice-présidente, Janine Gaudin des Coquelicots de La Sarraz est récompensée pour ses 15 ans d’activité. Ce comité va mettre sur pied un nouveau rallye le 26 août prochain et apportera, selon les discussions du jour, les modifications nécessaires au règlement de la fête cantonale.

Les sociétés, qui doivent équilibrer leurs finances, ont relevé le coût élevé de l’assurance RC obligatoire, et nécessaire, pour organiser une manifestation ou pour couvrir les éventuels malheurs lors des répétitions.

Le président du Conseil communal, Didier Zumbach, a fait une belle présentation de la ville et a apporté les salutations de la Municipalité avant d’offrir, au nom de la ville, l’apéritif, qui a suivi les propos de Bernard Cintas, président de l’ARMA (Association Romande des Musiciens Accordéonistes).

Photo Marianne Kurth