L’échauffement avec Julian.

Développement et continuité à l’école de danse Harmonia

L’échauffement avec Julian.

L’échauffement avec Julian.


Elle y travaillait déjà depuis un certain temps aux côtés de sa mère Regula de Souza- Kolhbrenner, maintenant Eleonora de Souza va reprendre les rênes de l’école urbigène.

Cet été, après les festivités organisées du 2 au 8 juillet pour célébrer les quarante ans de l’école, Regula de Souza-Kolhbrenner a décidé de se retirer presque complètement. L’école avait été fondée en 1971, un peu par hasard, par Regula de Souza-Kolhbrenner qui passait à Cossonay et qui a été sollicitée par plusieurs parents qui cherchaient des cours de danses pour leurs enfants.

Elle avait alors un école itinérante et se déplaçait en stop d’un endroit à l’autre (sept différents) pour donner ses cours...
Eleonora de Souza, danseuse à la Compagnie Buissonnière a, de son cô-té, fondé la compagnie Coquelicot, réunissant des danseurs, des acrobates, des comédiens (professionnels et amateurs) et depuis environ quatre ans, elle reprend petit à petit tous les cours et la direction de l’Ecole Harmonia. Actuellement, il y a des cours de danse à Orbe, à Lausanne, à Yverdon et Chavornay.

Un peu plus que de la danse

Regula de Souza-Kolhbrenner a créé un style de danse qui lui est propre, le Tanztheater, entre le théâtre et la danse, permettant que le mouvement exprime la pensée ou le sentiment. Et sa particularité est aussi qu’il est ouvert à tous, jeunes, très jeunes, adultes et enfants ou jeunes différents, intégrant leur handicap.

Développement des offres

Avec Eleonora, l’école continue dans le même esprit mais d’autres cours se mettent en place : récemment un cours de cirque, un samedi matin sur deux, a commencé. Il est donné par deux professionnels, Julian et Maora Bellini de l’école de cirque «Circule» de Genève. Les enfants, dès environ 5 ans, peuvent venir se familiariser avec les acrobaties, le jonglage ; et dès qu’il fera moins froid, il y a un projet d’installer des trapèzes dans le bâtiment du Musée au Fil de l’eau dont la hauteur des plafonds permet une telle installation; pour ce faire, l’école cherche encore des tapis épais de saut. Et depuis peu, un cours mini-bouts pour enfants de 2 ans et demi à 4 ans a lieu le lundi après-midi.

Maman et papa poussette

Parmi les nouveautés, à relever cette proposition pour jeunes parents, qui peuvent venir faire une activité sans devoir chercher un moyen de garde pour leur petit. Ce cours est en train de se mettre sur pied; il est prévu deux matinées par semaine (lundi et jeudi).

A Orbe, en plus des cours déjà cités, il y a encore des cours de Qi-qong, Tai-chi et yoga. On peut aussi avoir un recours à un entraîneur personnel, qui propose des cours en groupe ou en individuel, à l’extérieur ou en salle.

Renseignements et inscriptions :
www.harmonia.ch ou au 079 621 19 08.

Photo Natacha Mahaim

"Développement et continuité à l’école de danse Harmonia", 5 out of 5 based on 1 ratings.