Songe d’une nuit d’hiver, tel est le thème du gala 2016 de clôture du Club des Patineurs présenté en soirée, vendredi 4 mars à la Patinoire de Vallorbe. Belle représentation donnée sous une pluie battante, mélangée de quelques flocons de neige, par l’entier des artistes, Capucine, Lara, Kelia, Lenny, Zlata, Demania, Louna, Eva, Charline, Isabelle, Mariam, Tatiana, Hélia, Ana, Rania, Lina, Enola, Jaysen, Badrinur, Ilaria, Lisa, Zoé, Céliane, Véronique et Christine. Tout débute par un tourbillon d’émotions pour une fillette dont l’anniversaire est au lendemain. Impatience, excitation et joie sont au rendez-vous et pourtant la nuit est là, il va falloir se coucher. Le rêve de l’anniversaire se met doucement en place, alors qu’elle s’endort… et les invités frappent déjà à la porte, les bras chargés de cadeaux! Jouets pompiers, tango de poupées, danse des chatons et chats, clown, dresseur, trapéziste et le magicien qui fait sortir non seulement des boules de son chapeau, mais également des lapins! Chaude ambiance aussi bien sur la glace qu’autour, et ce malgré une météo capricieuse! Le bouquet final offert à l’assistance venue en nombre savourer les prouesses de ces talentueux sportifs, un grandiose et magnifique feu d’artifice… de quoi poursuivre le rêve… sous une pluie d’étoiles!

Vallorbe: fin de saison pour la Patinoire des 3 Vallons!

Songe d’une nuit d’hiver, tel est le thème du gala 2016 de clôture du Club des Patineurs présenté en soirée, vendredi 4 mars à la Patinoire de Vallorbe.

Belle représentation donnée sous une pluie battante, mélangée de quelques flocons de neige, par l’entier des artistes, Capucine, Lara, Kelia, Lenny, Zlata, Demania, Louna, Eva, Charline, Isabelle, Mariam, Tatiana, Hélia, Ana, Rania, Lina, Enola, Jaysen, Badrinur, Ilaria, Lisa, Zoé, Céliane, Véronique et Christine.

Tout débute par un tourbillon d’émotions pour une fillette dont l’anniversaire est au lendemain. Impatience, excitation et joie sont au rendez-vous et pourtant la nuit est là, il va falloir se coucher. Le rêve de l’anniversaire se met doucement en place, alors qu’elle s’endort… et les invités frappent déjà à la porte, les bras chargés de cadeaux! Jouets pompiers, tango de poupées, danse des chatons et chats, clown, dresseur, trapéziste et le magicien qui fait sortir non seulement des boules de son chapeau, mais également des lapins!

Chaude ambiance aussi bien sur la glace qu’autour, et ce malgré une météo capricieuse!

Le bouquet final offert à l’assistance venue en nombre savourer les prouesses de ces talentueux sportifs, un grandiose et magnifique feu d’artifice… de quoi poursuivre le rêve… sous une pluie d’étoiles!

Laura Junod

Laura Junod : magnifique 8e place aux Championnats suisses

Laura Junod

Laura Junod

Le week-end passé se déroulaient à la Bossard Arena de Zoug, les Championnats suisses élites de patinage artistique. Un évènement pour Laura Junod , de Ballaigues, qui participait pour le première fois à une compétition à ce niveau.

Et bien lui en a pris, puisque c’est avec une magnifique 8e place au classement général sur 25 concurrentes  qu’elle sort de cette première expérience au sein de la crème du patinage artistique helvétique.

«Comme je n’y avais jamais participé, je savais que je devrais patiner avec le premier groupe de dix concurrentes, explique Laura Junod, mais je n’ai pas eu de chance avec le tirage au sort, car j’ai dû patiner en premier. Finalement, je n’ai jamais aussi bien réussi un programme court en compétition. Tout a bien marché et j’étais vraiment très contente avec ce programme court au terme duquel j’occupais la 5e place».

Un libre sous léger stress

Et Laura de préciser encore que cette 5e place provisoire l’a propulsée dans le groupe des meilleures pour la prestation du libre, au point qu’elle a dû faire face à un peu plus de stress que d’habitude avant de présenter son programme. «En comparaison, mon libre a bien marché. Je n’ai pas tout réussi ce que je voulais ni tout tenté ce que je pouvais, mais j’ai quand même passé deux triples sauts et le fameux double axel qui me résistait il y a peu encore».

Pour terminer au 8e rang du général, une place qui comble la jeune ballaiguie et pour laquelle elle mérite un nouveau coup de chapeau. La suite de sa saison dépend maintenant des décisions de la Fédération, notamment sa participation à des compétitions internationales.

On espère pour elle que ses excellentes performances cette saison lui permettront de décrocher une place pour l’un ou l’autre rendez-vous de prestige qui vont se présenter.

Photo Olivier Gfeller

Laura Junod

Ballaigues : un titre pour Laura Junod

Laura Junod

Laura Junod

Laura Junod a réussi une très belle performance il y a une quinzaine de jours en remportant au Sentier la finale de la catégorie Elite des Championnats romands de patinage artistique.

La sportive de Ballaigues était particulièrement contente de ce résultat, non pas qu’il s’agisse d’un but en soi, mais plutôt d’une étape importante pour elle. «Depuis le début de la saison 2010-2011 en octobre» explique Laura Junod, «j’appartiens à la catégorie Elite.

Pouvoir atteindre cette catégorie faisait partie de mes objectifs, mais pour cela il fallait que je réussisse un double saut de plus, qui me résistait. C’est juste après les Championnats suisses de janvier 2010 que j’ai finalement réussi ce fameux double-axel en compétition, et depuis je le passe régulièrement.»

En route pour les Championnats suisses

Au programme de la jeune patineuse, beaucoup de travail, toujours à Neuchâtel, que ce soit pour son école de commerce où elle effectue sa troisième année ou pour le patin, qui lui prend la quasi-totalité de ses loisirs. «Ma prochaine compétition sera aux Championnats suisses de la catégorie Elite qui auront lieu du 9 au 11 décembre à Zoug. J’espère que Sarah Meier sera remise de sa blessure et que je pourrai participer à la compétition en sa compagnie», ajoute Laura Junod.

Tout prendre comme du bonus

Et quand on l’interroge sur ses objectifs lors de ces championnats, la patineuse ajoute que pour elle, ce sera une première dans cette catégorie, et que tout ce qui se passera sera du bonus, de l’expérience. Lorsqu’on débarque en élite, tout est nouveau et la concurrence est rude. Nous serons 25 concurrentes dans cette catégorie.

Elle espère bien sûr se classer le mieux possible, surtout par rapport à une éventuelle participation durant l’hiver à des concours à l’étranger. «C’est la Fédération suisse qui choisit qui elle envoie pour participer à des concours à l’étranger, sur la base des résultats des Championnats suisses, mais aussi en fonction de la progression et du reste des résultats de la saison».

Alors on se tient les pouces pour que ces premiers Championnats susses en élite soient une réussite pour Laura Junod.

Photo Olivier Gfeller